Home Politique Afrique Cameroun > Crise anglophone: Ayuk Tabe affirme que l’autodétermination est un droit
Afrique - Politique - Une - 1 octobre 2020

Cameroun > Crise anglophone: Ayuk Tabe affirme que l’autodétermination est un droit

C’est la substance d’un message posté sur les réseaux sociaux ce 1er octobre 2020, par le chef de file des séparatistes anglophones.

59 ans aujourd’hui, l’indépendance de notre nation a été obtenue mais nous avons été trompés. En 2017, nous avons déclaré sa restauration. Il est enraciné dans l’histoire, la géographie et la diplomatie. L’autodétermination est un droit. Nous ne céderons aucun mètre carré de notre patrie. Indépendance rétablie ou résistance à jamais, »

souligne Ayuk Tabe.

Le leader séparatiste paraphrase Patrice Lumumba quand il dit :

Sans dignité, il n’y a pas de liberté, sans justice, pas de dignité, et sans indépendance, il n’y a pas d’hommes libres. »

Malgré le fait qu’il ait été condamné à la prison à vie, Sisuku Ayuk Tabe se considère comme un « Ambazonien ». Il faut rappeler que Sisiku Ayuk a déclaré symboliquement l’indépendance de la république d’Ambazonie le 1er octobre 2017.

La déclaration d’indépendance a déclenché une répression par les forces de l’ordre. La situation politique de la zone anglophone s’est rapidement dégradée par la suite. On a commencé à enregistrer des morts, des blessés, des émeutes, barricades, manifestations, couvre-feu et des déplacements massifs des populations. En janvier 2018, le Nigéria comptait entre 7000 et 30000 réfugiés liés au conflit et à la répression à la suite de cette déclaration d’indépendance.
Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…