Home Société Afrique Cameroun > Crise Anglophone: De grosses révélations autour de la guerre
Afrique - 6 jours ago

Cameroun > Crise Anglophone: De grosses révélations autour de la guerre

Un texte non signé arrivé sur les réseaux sociaux fait des fortes révélations sur des événements qui se seraient déroulés entre les journées du lundi 10 à dimanche 11 octobre 2021.

 »Selon le document au moins 15 soldats camerounais auraient été tués le lundi 11 octobre 2021 dans une autre explosion de bombe puissante, qui aurait détruit complètement un véhicule militaire de fabrication chinoise, une bombe placée par les séparatistes du BUI Warriors  ».

Selon la même source. Les séparatistes affirment avoir tués 11 autres militaires camerounais le dimanche 10 octobre 2021 par le général ambazoniens Field Marshall Pathié. Les seccesionistes revendiquent au moins a cette date 26 soldats camerounais tués par les forces de restauration de l’ambazonie entre les journées de Lundi à Dimanche 11 octobre 2021, ceci depuis la visite du premier ministre du Cameroun, Chef Dion Ngute à Bamenda.

Selon les mêmes sources il est hautement à noter que 64 soldats camerounais ont été tués depuis la visite du premier ministre Dion Ngute à Bamenda. Alors que la guerre a atteint de nouveau un niveau jamais vu.
Le dimanche 10 octobre 2021, 11 soldats ont été tués dans une confrontation sans aucune victime de la marine qui ont été des batailles féroces entre les entre les soldats camerounais et les éléments des forces de Bambalang qui sont retournés à leur base avec

 »la récolte lourde de nouvelles armes militaires des soldats camerounais décédés. »

Le gouvernement camerounais

« dangereux et humilié a pas résolu la crise anglophone, n’a pas échoué à arrêter la guerre et n’a pas gagné la guette qui fait rand, comme après avoir menti à la session de l’Assemblée des nations unies de septembre 2021 que la guerre a été terminée et retournée dans le sud Cameroun  ».

Le régime de Biya selon les auteurs, le régime de Biya honteux déploie des anglophones qui sont les raisons de cette crise pour venir et essayer de parler à leurs anglophones pour arrêter la guerre au lieu de dire à Paul Biya d’appeler à un dialogue inclusif pour résoudre les causes profondes de la crise.

Plus loin dans ces écris à fortes révélations, on peut lire

 »Les ministres du gouvernement camerounais sont complètement hors excuses parceque la guerre ne s’est pas arrêtée , ils courent honteusement autour et se saluent au nom du rallye de la paix dont la participation n’a vu que celles des élites anglophones de Yaoundé Après la guerre perdue »

La nouvelle stratégie du régime Biya selon les auteurs du post en circulation en ce moment sur les réseaux sociaux pour  » brûler plus de village afin de mettre les camerounais du sud sans -abris , afin que ces derniers ne puissent rejoindre que facilement la seccesion, semble échouée car les citoyens de l’ambazonie du sud Cameroun sont determinés a retourner avec cette liberté depuis 60 ans.

 »La plupart des soldats camerounais et leurs citernes militaires de propagande on été detruites par les bombes routières des forces de restauration de l’Ambazonie dans la plupart des régions de l’Ambazonie. »

Des révélations qui rames à contre courant avec l’information sur les récentes actualités autour de la guerre dans le nord-ouest et le sud-ouest de Cameroun . Un fort  »démentie » autour de cette curieuse missive qui fait déjà le tour des réseaux sociaux ,en ce moment.

il faut rappeler que, le gouvernement camerounais révélait que des armes de guerre avaient été saisies, dont 05 armes de guerre de type HKG3 ;
14 boîtes chargeurs d’HKG3 ;
172 munitions de calibre 7.62mm et bien d’autres armes saisies, 09 canons artisanaux ; 02 motocyclettes ; 03 téléphones portables. c’est le bilan d’une saisi operée après le ratissage
qui a suivi après l’attaque lâche des terroristes sécessionnistes lourdement armés hier, 12 octobre 2021.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…