Home Politique Afrique Cameroun > Crise Anglophone: Kum Henry porté disparu
Afrique - 1 semaine ago

Cameroun > Crise Anglophone: Kum Henry porté disparu

Le Chef du Centre de Désarmement de Démobilisation et de Réinsertion (Ddr) de Bamenda aurait été kidpnappé par les séparatistes.

C’est depuis hier que la famille de Kum Henry est plongée dans la tristesse. Jusqu’à présent, on ne sait pas où se trouve l’encadreur des ex-combattants anglophones. Des bouches évoquent la piste du rapt. Kum qui a rejoint le camp du pouvoir il y a peu, est accusé de haute félonie par ses anciens camarades. En raison de son ralliement, un tas de menaces ont été proférées à son endroit.

Les enlèvements sont récurrents dans les régions anglophones du Cameroun. Les séparatistes armés s’en prennent aux politiciens, membres du clergé, élèves, chefs traditionnels, enseignants, étudiants etc. Selon Human Rights Watch, les griefs exprimés par les organisations représentant les anglophones au sujet de leur marginalisation politique et de la non-reconnaissance de leur identité culturelle sont réels. Mais enlever des civils et leur faire subir des sévices ne fera guère avancer la résolution de ces griefs.

D’après John Fru Ndi, les séparatistes prétendent protéger la population anglophone mais tout ce qu’ils font, c’est leur faire subir des abus. Le 28 juin 2019, des séparatistes armés ont tabassé et enlevé le leader du Sdf. Celui qu’on considère comme l’un des membres de la vieille garde de l’opposition au Cameroun, a été kidnappé à son domicile dans la ville de Bamenda.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cote d’Ivoire > Cpi: l’affaire Gbagbo, nouveau révélateur des faiblesses du bureau du procureur

La chambre d’appel de la Cour pénale internationale a confirmé les acquittements prononcés…