Home Opinion Politique Cameroun > Crise Anglophone: L’orgueil de nos gens!
Politique - 21 septembre 2021

Cameroun > Crise Anglophone: L’orgueil de nos gens!

L’erreur des stratégistes et stratèges de Yaoundé a été l’ignorance aggravée des subtilités de la crise de Boko Haram et celle du Noso.

Ils ont fait un mauvais copier-coller de la gestion de Boko Haram avec la bénédiction de ceux qui voulaient politiser les solutions.

En fait, les modes de « de conquête des cœurs de population » au sein desquelles se déroulent les échanges de coups ont été mal pensés.Or,c’est là où se joue l’issue des qui sont le propre des guerres hybrides domestiques. Qui gagne le cœur des populations locales gagne la guerre!

Dit autrement, pour gagner la guerre du Noso, il faut impérativement gagner les cœurs des anglophones. Et cela passe forcément par la résolution du problème anglophone qui est différent de la crise anglophone (expression subversive du problème anglo).
Et au-delà de toute hypocrisie, tous les anglophones partagent l’idée de l’existence du problème anglo. Les divergences se trouvent seulement dans les modes de solutionnement de problème d’où les tendances (Unitaristes centralistes et décentralistes, (con)fédéralistes et sécessionnistes)

Il fallait confier la gestion globale de la situation aux sécuritaires et non aux stratégistes et stratèges.

Pendant que les stratégistes/stratèges pensent à la gestion de la crise anglo, une gestion de surcroît exclusivement militaire, les sécuritaires, de leur côté, réfléchissent sur la gestion du problème anglo. Leurs solutions dépassent le simple militaire pour intégrer les dimensions politique, économique et sociétale.

Nos gens doivent faire les mises à jour de leurs connaissances face aux mutations des insécurités, tout en tenant compte de leurs idiosyncrasies.Les trucs universalisés pris dans les livres des blancs doivent être modulés en fonction des contextes.

Parole de quelqu’un (Sécuritaire) qui a écrit toute une thèse sur la lutte contre Boko Haram. Pas étant assis dans les bureaux et bibliothèques de Yaoundé hein!

Aristide Mono

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Grève des enseignants: Suspension en rangs dispersés

Par Rostand TCHAMI Plusieurs mois après le début de la grève lancée par les enseignants du…