Home Politique Afrique Cameroun > Crise Anglophone: Robert Bapooh Lipot demande aux Ambazoniens de déposer les armes
Afrique - 17 juin 2021

Cameroun > Crise Anglophone: Robert Bapooh Lipot demande aux Ambazoniens de déposer les armes

L’ami du régime de Biya prend position dans sa tribune du 17 juin 2021.

« Ce pays nous appartient et soyons très jaloux de notre souveraineté. Au moment où doit impérativement sonner la cloche de la paix dans notre pays, l’Upc appelle ceux qui ont pris les armes contre les institutions de la République à les déposer et à réintégrer une vie citoyenne au sein de l’Etat, »

crie Robert Bapooh Lipot.

Le cadre de l’Upc pense que la sécession n’est pas une forme d’Etat discutable par les Camerounais. Il s’agit d’une auto exclusion de la réflexion sur l’avenir de la grande Nation camerounaise.

De l’avis de Bapooh, le Cameroun est un et indivisible. Seul cet absolu peut véritablement fonder un nouvel élan pour la consolidation du vivre-ensemble.

« Plutôt que de penser ethnie, région, village, pensons d’abord République. La diversité ethnique qui caractérise notre pays est une richesse dont l’importance n’est plus à démontrer. Alors, combattons la transformation des ethnies en de multiples miroirs à travers lesquels se construirait un certain ‘’vivre-ensemble’’. Nous devons véritablement être ensemble, pour éloigner de notre Nation tous les plans de sa déstabilisation, »

claironne le Président du Conseil d’Administration de la Société de Recouvrement des Créances (Src).

Le Pca de la Src rassure que l’Upc, sait pouvoir compter sur la détermination des dignes descendants des pères fondateurs de la Nation camerounaise reçue en legs, afin de faire triompher les vertus de paix et d’unité.

« Notre détermination afférente à la sauvegarde de la dignité du peuple camerounais est indissociable du rejet des ingérences étrangères, quant à la gestion de la souveraineté de notre Nation. Gardons-nous de servir d’instruments, voire de satellites à la déstabilisation du Cameroun, »

déclareBapooh Lipot.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…