Home Culture Afrique Cameroun > Culture: Fête de la musique, Nguebo solo appelle au boycotte
Afrique - 1 juin 2021

Cameroun > Culture: Fête de la musique, Nguebo solo appelle au boycotte

Plus de trois semaines nous séparent encore de la célébration de la fête de la musique. Mais certains artistes musiciens camerounais y pensent déjà. C’est le cas de Nguebo solo qui a annoncé les couleurs en appelant ses collègues au boycotte.

Ce dernier déplore les conditions misérables dans lesquelles vivent les artistes musiciens camerounais et demande à tous de faire front commun pour que celles -ci soient améliorées. 

Nguebo solo a ainsi élaboré  six points qui constituent le cri de cœur des artistes musiciens camerounais. -L’amélioration de la situation de l’artiste. Le statut de l’artiste. Le quota de diffusion des œuvres camerounaises à 80%  dans les medias. Le cachet des artistes locaux face aux artistes étrangers. La résolution de l’éternel problème du droit d’auteur. Les états généraux de la culture

Célébrée le 21 juin de chaque année,  la fête de la musique est une occasion pour les professionnels de l’art musical d’être plus proche des consommateurs de leurs œuvres. Au Cameroun, des concerts en plein air avec des artistes de renom sont toujours organisés à cet effet.

Cette année l’on attend de voir ce qu’il en sera, avec ces appels au boycotte qui sont déjà lancés. Mais l’on sait aussi que de pareilles initiatives n’ont jamais fait l’unanimité au sein de la famille des artistes musiciens camerounais elle même divisée. 

En 2020, certains artistes comme Njohreur, avaient également pensé à une telle initiative surtout après le décès de mama Nguea abandonnée à  elle même pendant sa période de maladie. Cette initiative n’avait malheureusement pas prospérée.

Zobel A.Mbon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…