Home Société Afrique Cameroun > Dabanga: Après l’attaque de Boko Haram, Le député Kamssouloum Abba Kabir au chevet des populations.
Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Dabanga: Après l’attaque de Boko Haram, Le député Kamssouloum Abba Kabir au chevet des populations.

Des véhicules qui sont encore là et qui rappellent la nuit affreuses du samedi 27 mars où des éléments de la secte islamiste d’Afrique de l’ouest a fait intrusion dans le village de Dabanga avec au passage,un bilan humain et de nombreux dégâts matériels.

Une journée qui n’est pas encore sorti des mémoires et pas de sitôt. Le souvenir est encore chaud dans les esprits qui peuplent ce village cible des attaques répétées depuis 2014 de la secte nigériane .

Si l’attaque a été repoussée par la vaillante armée camerounaise, elle aura malheureusement  laissée des séquelles chez les populations.

Et c’est justement pour apporter du réconfort à ces familles encore meurtries et eprouvées psychologiquement  que l’honorable Kamssouloum Abba Kabir est allé apporter du réconfort ce dimanche 28 mars 2021.

Il fallait y aller et il l’a fait …

 Le député a visité les lieux de l’attaque et s’est rendu tour à tour  dans chaque domicile témoigner son réconfort aux habitants et aux familles des victimes de attaque.

Le député n’a pas manqué de condamner fermement et  avec la dernière énergie:

<< les actes de terreurs et de désolation dont Boko Haram est à l’origine. Il a enfin invité la population à plus de vigilance et une franche collaboration avec les forces de sécurité et de défense.>>

La ville de Dabanga est située à proximité de la frontière du Nigeria, fief de Boko Haram.

 En rappel , Le 19 février 2013 le touriste français Moulin-Fournier et sa famille, avaient été enlevés par des membres de la secte islamiste  Boko Haram dans la meme  localité de Dabanga. Ils avaient été libérés plusieurs jours plus tard après .

Malgré la présence d’une Force Mixte Multinationale (Fmm), chargé de les combattre et comprenant des éléments des armées du Tchad, du Cameroun, du Nigeria, du Niger et du Bénin,la secte refait surface et faisant de nombreuses  victimes .

Sandra Embolo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Crise anglophone: Les Etats-Unis incontournables dans la résolution du conflit

Une nouvelle lettre ouverte des députés Camerounais, adressée à la nouvelle Administration…