Home Santé Afrique Cameroun > Déforestation communautaire: Ils sont tous contre Camvert à Campo et à Niete
Afrique - 9 décembre 2021

Cameroun > Déforestation communautaire: Ils sont tous contre Camvert à Campo et à Niete

Qu’ils soient autochtones, autorités traditionnelles, riverains, ou Organisations non gouvernementales, ils s’opposent tous au projet de cette entreprise qui vise à occuper environ 60 000 Ha de leurs terres pour la production de l’huile de palme.

C’est une nouvelle affaire qui secoue la région du Sud. Les populations de Campo et de Niete sont très en colère. Une colère qui risque de faire monter la tension sociale dans le département de l’Océans. Pour cause, les populations des arrondissements de Campo et de Niete s’insurgent contre l’entreprise Camvert qui détruit leurs forêts pour la plantation des palmiers à huile.

Elles ont manifesté leur courroux hier, 08 décembre 2021, au cours d’une conférence de presse tenue à Yaoundé et organisée par Greenpeace Afrique et Green development advocates (Gda), qui, dans un nouveau rapport publié, mettent à nu les effets désastreux de la plantation illégale de palmier à huile de Camvert au Cameroun.

À en croire ces dernières, la société de l’entrepreneur Aboubakar Al Fatih située dans les arrondissements de Campo et Niete (région du Sud), viole les droits des communautés autochtones et locales et détruit leur forêt. Loin d’être le plan de salut pour la filière palmier à huile comme présenté par la société, la plantation est un cauchemar pour de très nombreux riverains.

« Nous voulons que Camvert nous laisse en paix. Nous ne voulons pas que cette entreprise détruise notre forêt » Car « pygmée sans forêt, c’est pygmée sans vie », a décrié Astride Marie Thérèse Nzouè, représentante des communautés autochtones. Pour le chef de 3e degré d’Akak, Sa Majesté Évina Ango Irène, « c’est inconcevable que quelqu’un vienne nous prendre autant de terres comme si on était mort« . Une situation calamiteuse même pour de nombreuses activités qui se portaient bien dans ces localités avant l’arrivée de Camvert.

« Mon activité ne marche plus bien parce que cette entreprise pollue l’eau avec des produits chimiques qui se déversent dans la mer et cela met la vie des tortues en danger par conséquent elles ne peuvent plus venir pondre convenablement« , se plaint Ndomi Yavoua Sylvain, protecteur de la biodiversité à Ebodje. Après avoir visité 14 villages impactés par les travaux de Camvert, Ranèce Jovial Ndjeudja, responsable de la campagne forêt chez Greenpeace Afrique, confirme que ces populations vivent dans une incertitude permanente.

« Des femmes voient leurs champs dévastés par les éléphants dont la coupe des arbres par Camvert a détruit le milieu de vie. Il est de plus en plus difficile pour ces communautés d’avoir du poisson et/ou du gibier. De plus, nous avons appris que huit employés de Camvert ont perdu la vie dans des accidents de travail depuis le début du défrichement en 2019« , déplore-t-il.

Économie nationale

Pour Aristide Chacgom, coordonnateur de Green development advocates (Gda), le projet de Camvert est un « projet illégal » qui est « nocif à la fois pour les populations, pour la forêt, pour la biodiversité, pour le climat et pour la bonne gouvernance« . Il conclut alors que ledit projet ne bénéficie qu’à un « cercle très restreint de personnes dont son promoteur« .

À titre de rappel,il faut souligner que Camvert est un projet agro-industriel porté par des camerounais au bénéfice de l’économie nationale. Il vise la création d’un complexe de production et de transformation de l’huile de palme dans les arrondissements de Campo et de Nyété.

C’est un projet qui veut combler le déficit en production d’huile de palme de près de 200 000 tonnes par an. Toutefois, au delà de la bonté et du bien fondé dudit projet, il y a que cela met les populations qui vivent dans les zones de sa matérialisation, mal à l’aise. L’arbitrage lucide du gouvernement est attendu.

Rostand TCHAMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …