Home Politique Afrique Cameroun > Démenti: Michèle Ndoki n’a pas été appréhendée
Afrique - Politique - Une - 23 novembre 2020

Cameroun > Démenti: Michèle Ndoki n’a pas été appréhendée

Selon la camarade de Maurice Kamto, l’information concernant son arrestation le 21 novembre 2020 n’est qu’un fakenews.

Maître Michèle Ndoki s’est exprimée sur une vidéo ce dimanche 22 novembre 2020. L’avocate n’a pas été arrêtée à Idenau comme l’ont indiqué plusieurs sources. La militante du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) précise que son téléphone est resté éteint pendant une longue période.

Et cette situation a fait souffler un vent de panique sur ses amis et proches. Dès que Ndoki a réactivé son portable, un déluge de messages et d’appels a éclaté. Les uns et les autres se disaient troublés par la nouvelle de son arrestation. La Vice-présidente de l’organisation des femmes du Mrc dit qu’elle se porte bien.

Michèle Ndoki a fait ses premiers pas en politique dans les rangs du Cameroon People’s Party (Cpp) d’Edith Kah Walla. Elle a déserté cette formation politique par la suite en 2014. Puis s’est lancée, dans des actions avec la société civile durant 2 ans. On se souvient encore du passage de Ndoki à Freedom Generation.

Maître Ndoki a rejoint le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun en décembre 2016. L’avocate est devenue Vice-Présidente Nationale des Femmes du Mrc et responsable des activités du parti dans la première circonscription de Douala. Après plus de 8 mois de détention, Michèle Ndoki a été libérée le 06 octobre 2019.
Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Affaire Martin / Malicka: Communication du collectif d’avocats /Universal Lawyers and Human Rights Defence

le collectif conduit par l’avocate Dominique Fousse a déposé une citation directe co…