Home Economie Afrique Cameroun > Détournement des fonds publics: Un percepteur emporte avec lui 120 millions de francs cfa à Pette
Afrique - 2 septembre 2021

Cameroun > Détournement des fonds publics: Un percepteur emporte avec lui 120 millions de francs cfa à Pette

Son nom, Heleo Waidama Alioul, Chef de service de la comptabilité et de la caisse à la recette des finances de mora par ailleurs ancien percepteur de Pette.

Il a disparu depuis quelques temps , des faits qui ce sont déroulés alors que Heleo Waidama Alioum, etait encore percepteur de la localité de de PETTE dans l’extrême -nord du Cameroun. Il est aujourd’hui soupçonné dans une vaste affaire de détournement .

Des fonds qu’il reconnaît avoir expressément détournés dans des enregistrement audios et s’élèvent à 120 millions de francs cfa issues des caisses de l’Etat.

Constatant que le pot aux roses est découvert, il va prendre la poudre d’escampette. Des sources indiquent qu’il serait en ce moment entrain de chercher après tous les moyens de prendre définitivement fuite du Cameroun.

La machine bien huilée de vente de timbres encaissés mais non quittancés dont il était le cerveau à été démantelé et l’homme dans ses multiples tentatives de corruption vers d’autres agents des services du trésor de Maroua 1er, va sans le savoir se livrer dans des multiples échanges téléphoniques dont nous avons pu rentrer en possession.

Il ira même plus loin jusqu’à changer les machines attribuées à l’arrondissement , pénalisant les usagers et le services. Entre temps les machines destinées à cet arrondissement timbraient ainsi frauduleusement dans la ville de Maroua entre les mains de son fils, qui a son tour écoulait les timbres entre 500 et 700 francs au mépris de la réglementation en vigueur en la matière qui a fixé le montant à 1000 Francs cfa.

Des échanges téléphoniques dans lesquels, des éléments suffisamment claires qui démontrent son ultime implication dans un vaste réseaux de faux dans la vente de timbres fiscaux dans la localité de Pette et environs.

Des divers enregistrements téléphoniques en notre possession, des révélations fortes , ce dernier révèle qu’il serait en possession de plusieurs immeubles au Cameroun dont notamment à Yaoundé, un autre a Douala d’une valeur de 150 millions et un autre à Garoua qu’il prévoirait de vendre pour reverser au trésor les sommes volés.

Aux dernières nouvelles, inquiet de la suite qui pourrait lui être réservée sachant ce que pourrait lui réserver Louis Paul Motazé , ministre de finances dans ce genre de cas.

Heleo Waidama Alioum, en ce moment reste introuvable . Parfois annoncé à Garoua pour dit-il vendre son immeuble de côté là. Une source autre nous informe qu’ il serait à Douala pour la même transaction pour un immeuble d’une valeur de 150 millions qui lui appartiendrait .

Voulant masquer sont forfait , il va prendre sur lui de faire parvenir au ministre des finances avec en objet curieusement , un compte rendu sommaire du mauvais climat dans le service entre lui et sa hiérarchie de Maroua 1. Sauf que curieusement dans les nombreux échanges téléphoniques de lui que nous avons il reconnaît expressément son forfait.

Mais de l’autre côté il passera des coups de fils pour opposer les personnes capables d’apporter des éléments qui montrent sont implication totale dans ce détournement.

Comment comprendre donc cette duplicité ?
certainement pour faire diversion, parceque pourquoi voudrait il donc vendre ses biens et immeubles. Certainement pour échapper à la colère du Ministre des finances ?

Aux dernières nouvelles , un plainte en bonne et due forme aurait été déposée à la police judiciaire de l’extrême Nord qui le recherche très activement.

Plus d’informations à venir…

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…