Home Société Afrique Cameroun > Diaspora : Vision 4 accusé de promouvoir le fascisme
Afrique - 26 avril 2021

Cameroun > Diaspora : Vision 4 accusé de promouvoir le fascisme

Dans une correspondance, le Conseil des Camerounais de la Diaspora (Ccd) exige que la chaîne de télé d’Amougou Belinga soit éjectée du bouquet CanalSat.

 Monsieur le Directeur Général, parce que déjà traumatisés par les carnages et massacres qui ont cours dans notre pays le Cameroun, du double fait de la guerre civile et des violations flagrantes généralisées des droits humains, nous, Camerounais de la Diaspora vous prions de suspendre tout partenariat commercial avec les affidés du régime dictatorial et illégitime.

écrit le Ccd. Selon le Conseil, la suspension reste le meilleur moyen pour CanalSat de redorer son image en prenant ses distances vis-à-vis de Vision 4, actionnaire de Télésud

Le Conseil des Camerounais de la Diaspora souligne qu’Amougou Belinga de Vision 4 et ses collaborateurs, s’illustrent par de nombreux dérapages. Ils préconisent l’extermination des populations du Noso qui contestent le pouvoir dictatorial de Yaoundé et la forme actuelle de l’Etat. Ces propagateurs de l’idéologie fasciste prônent la haine raciale, l’intolérance, la traque féroce des journalistes comme J.Rémy Ngono, l’embastillement ou l’assassinat des hommes de médias, quand ils n’appellent pas tout simplement au génocide.

Vision 4 rappelle étrangement ‘’La radio des mille collines’’ au Rwanda. L’une des missions fondamentales du Ccd porte sur une contribution civique à la construction d’un Etat de droit et au développement, à travers une incitation citoyenne des Camerounais à davantage d’implication dans les affaires intérieures et extérieures de leur pays. Le Conseil des Camerounais de la Diaspora est une association qui développe ses activités à l’ombre de loi 1901. Le Conseil a son siège à Paris.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…