Home Société Afrique Cameroun > Dictature: Des prisonniers du Mrc victimes d’agression
Afrique - 30 août 2021

Cameroun > Dictature: Des prisonniers du Mrc victimes d’agression

Des prisonniers politiques du Mouvement pour la renaissance du Cameroun,, Mrc racontent leur agression, vendredi à Kondengui.

Il etait environ 19 h vendredi dernier lorsque nous avons été envahis dans notre cellule par un groupe de personnes non identifiees. Alors que nous etions plongés dans une obscurité suite à la coupure de depuis 16h environ de la journée, nous avons été stupefaits de constater à travers une lumiere de torche du telephone que tenait le chef de fil que celui ci etait le Sieur Etchome Misse Henry, Chef du Bureau de Discipline ( Cbd) lui-meme en civil.

Le mobil de cette incurssion nocturne dans notre cellule etait selon eux de nous substiliser un petit telephone qu’ils auraient apercu à travers une lumiere qui s’ y echappait pour un peu eclairer un coin de la salle.

Notre suprise fut plus grand lorsque nous constatons que ceux qui l’accompagnaient, etaient des prisonniers d’une très mauvaise reputation et qu’en plus d’être porteurs d’arme blanches, etaient tous detenteurs de Telephones portables.

La vérité c’est nous avons été aggressés et certains parmi nous ont perdu de largent et autres objet precieux.

Le repas quotidien de la soixantaine que nous sommes et regulierement acheminé par le Mrc a été renversé partout nos matelats sur nos matelats au sol alors que nous n’attendions que le retour de la lumière pour proceder au partage comme d’habitude.

Nul etait notre Maitrise, on aurait pu froler le pire. On en etait pas loin. Nous avons encore en memoire la Mutinerie de Kondegui qui a couté deux années pour rien à certains des nôtres au premier chef le vice-président Mamadou Mota.

Rappelons que nous sommes pas au premier cas d’agression sous l’indiference totale de l’Administration qui n’a jamais denier nous accorder la moindre audience pour nous entendre.

Avant de nous quitter, ils ont lancer pour nous narguer : « Allez encore écrire comme vous savez le faire”

Arlette Akoumou Nga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…