Home Politique Afrique Cameroun > Dossier Kamto: Biya mené en bateau par ses collaborateurs
Afrique - Politique - Une - 29 septembre 2020

Cameroun > Dossier Kamto: Biya mené en bateau par ses collaborateurs

Cette analyse de la situation politique est du consultant de Vision 4, en l’occurrence Dieudonné Essomba.

Pour masquer leur échec, divertir l’opinion publique et rafraîchir leur image usée auprès de leur patron, l’entourage de Biya n’a trouvé mieux que de nous fabriquer un épouvantail appelé Kamto, »

Affirme Dieudonné Essomba

D’après l’entourage de Paul Biya, Kamto représenterait un danger redoutable pour lequel il faut mobiliser toutes les ressources du pays.

Les Biyaïstes prêtent au leader du Mrc d’inquiétantes connexions internationales tapies à l’Occident. Dans le but d’embobiner le locataire d’Etoudi, ses collaborateurs soutiennent que le candidat malheureux à la Présidentielle 2018 disposerait de groupes armés, disséminés à Yaoundé et Douala. Et ces groupes qui n’attendraient qu’un mystérieux signal pour en découdre avec les institutions.

Pour accroitre la crédibilité de cette thèse farfelue, le Gouvernement a fait appel à des personnalités médiatiques célèbres pour leur éloquence dogmatique, comme le ministre-avocat Momo, le vice-recteur Owona Nguini ou les activistes Banda Kani et Elimbi Lobé, qui distillent la sinistrose à coups d’informations biaisées et alarmistes, donnant du Cameroun l‘image d’un pays sous la terreur d’un redoutable rebelle.

De l’avis d’Essomba, Kamto ne représente rien au Cameroun. C’est un imbécile qui été formé dans des cercles ultra tribalisés issus de la pensée dévoyée de l’évêque Ndogmo. Il a grandi et évolué avec une idée particulière de sa communauté soi-disant la plus nombreuse et la plus dynamique, et dont la vocation est de prendre le pouvoir d’Etat par la démographie ou par la force.

Nonobstant l’entêtement du noyau le plus extrémiste de ce groupe, les plus intelligents ont pris acte qu’ils vivaient dans une pure illusion et se sont tassés.

Kamto n’a aucun groupe armé à Yaoundé, ni Douala ni partout ailleurs! De toutes façons, ses ouailles savent qu’au moindre geste, ils se feraient tailler en pièces et anéantis. Quant aux collusions avec les forces étrangères, c’est une pure fabrication, »

Déclare Dieudonné Essomba.

Selon le paneliste de la télévision d’Amougou Belinga, les étrangers sont tout de même assez intelligents pour sélectionner l’individu sur qui s’appuyer pour déstabiliser un pays ! Ils ne choisiront pas n’importe quel tintin, notamment un imbécile qui porte les diplômes comme une antilope porte les cornes et prétend imposer les insurrections au mépris de la sociologie d’un pays.

A en croire le tribun Essomba, le régime en place a échoué c’est pour cette raison qu’il entretient dans l’opinion l’image de Kamto comme un danger redoutable. Il est question d’empêcher les Camerounais de réfléchir sur des problèmes importants comme la crise économique, la situation des grands projets, l’émergence promise en 2035 et la crise anglophone.

Des responsables se présentent aux yeux de Biya comme de grands défenseurs de son pouvoir. Leur objectif est d’être appelés ou reconduits dans un poste ministériel. Les barons du régime de Yaoundé en profitent pour renforcer leurs poches, à travers la distraction d’une partie d’argent mobilisé pour la prétendue lutte contre un dangereux ennemi.
Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cameroon-info.net: Les activités aux arrêts

Par Antoine Bivana Les lecteurs du site d’information le plus lu du Cameroun, sont sevrés …