Home Société Afrique Cameroun > Double assassinat: La deuxième mort de l’artiste Nkodo Si Tony
Afrique - Trajectoire - 13 février 2022

Cameroun > Double assassinat: La deuxième mort de l’artiste Nkodo Si Tony

Au moins 25 albums dont « 90°/° du Bikutsi à l’ombre » sorti en 1986 et qui lui aura valu en 1988 les distinctions de Chanson et Artiste de l’année.

Par Pascal EYEBE Jean MPESSE

Le Samedi  le 19 Février 2022 prochain, l’auteur du tube à succès « metil wa » sera porté sur terre.  Une grande polémique  s’enfle, tourne,  sur et autour des obsèques du chanteur Emérite camerounais du Bikutsi. Mise en cause, son épouse Jacqueline Dorothy Kono qui a organisé une veillée funèbre à Paris le weekend dernier durant laquelle elle a demandé l’aide des personnes de bonne volonté. En effet, aux charges inhérentes à cet évènement, la veuve n’a pas pris de gants pour dire son dénuement. Elle est accusée par la famille de Nkodo Si  Tony de  capitaliser cet événement comme elle l’a fait avec la vie de l’artiste.

Les enfants naturels et la famille du chanteur affirment avoir été exclus de l’organisation du dernier adieu à leur père,  de leur fils qui selon eux,  a toujours demandé et souhaité  de reposer à « Ka’a » auprès de son père Joseph Si Tobie. Chose que réfute formellement la veuve surnommée « kiki de Paris » d’avec laquelle il n’a pas de progéniture et qui aurait décidé de l’enterrer dans sa concession sise à Odza Petit Marché.

Aujourd’hui donc, la dépouille de Nkodo Si Tony se trouve donc au centre d’une dispute opposant la veuve à la famille nucléaire de l’artiste  qui entend ne pas se laisser faire. Décidemment la vie de Nkodo Si Tony n’aura été de tout repos. Espérons qu’une paix de braves sera  trouvée afin de permettre au chantre du Bikutsi  d’aller se reposer en paix.

En rappel, Nkodo Si Tony, l’un des portes étendards de la musique camerounaise le « bikutsi » est mort le 21 Décembre dernier aux Centres  des Urgences, la capitale politique camerounaise. Ce dernier temps les images de l’artiste malade avaient fait le tour des réseaux sociaux.  Celui que beaucoup classent parmi les légendes ou encore les monuments de la culture camerounaise a ainsi rangé son micro à l’âge de 72 ans, après une carrière lourde  de près 40 longues années. Apres plus de 15 ans passés en France, le chanteur de Bikutsi était de retour au Cameroun depuis quelques années. Il laisse derrière lui une immense et riche œuvre. Au moins 25 albums dont « 90°/° du Bikutsi à l’ombre » sorti en 1986 et qui lui aura valu en 1988 les distinctions de Chanson et Artiste de l’année.

L’artiste a célébré ses 35 ans de carrière, le 24 Novembre 2015 à Douala. Sa dernière grande apparition sur scène remonte à 2020  à Paris. Ce dernier avait alors chanté lors d’un meeting que Maurice Kamto, Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun avait donné à Paris.

De son vrai nom, Nkodo Si Tobie François, l’artiste Nkodo Si Tony pour les mélomanes et intimes est né le 25 Aout 1959 à New Bell, un quartier  populeux de la capitale économique du  Cameroun (Douala). Grace à son talent  fou pour la musique, il  a donné une touche nouvelle au Bikutsi dans les années 80.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Etats-unis > Préservation de l’ordre mondial: La Chine en colère contre Anthony Blinken

Par Rostand Tchami Pour cause, le secrétaire d’Etat de Joe Biden Antony Blinken a estimé j…