Home Politique Afrique Cameroun > Drame du stade d’Olembe: Le gouvernement et la Caf prennent des mesures conservatoires.
Afrique - Afrique - Spécial CAN - 26 janvier 2022

Cameroun > Drame du stade d’Olembe: Le gouvernement et la Caf prennent des mesures conservatoires.

La première saillie est venue  de René Emmanuel Sadi, ministre camerounais de la communication et porte-parole du gouvernement.

Par Jean Pascal EYEBE MPESSE

« le chef de l’état a prescrit une enquête afin que toute la lumière soit faite sur cet incident tragique », a-t-il martelé avant de poursuivre qu’il  appelle une fois de plus tous les camerounais « au sens des  responsabilités, à la discipline et au civisme de tous pour la réussite de cette grande fête sportive ». Cette sortie fait suite à la bousculade  qui a fait huit morts et plusieurs blessés, lundi 24 Janvier 2022 à l’entrée du stade d’Olembe accueillant les huitièmes de finale Cameroun- Comores de la coupe des nations de du football.

Pour lui emboiter le pas, le président de la Caf, Patrice Montsepe a tenu une conférence de presse en urgence pour annoncer que le quart de finale prévu dimanche prochain au stade d’Olembe sera  délocalisé. « J’ai  organisé une réunion avec le comité d’organisation. J’ai besoin  de connaitre les circonstances qui ont  provoqué ces personnes blessées et décédées. Ma préoccupation n’est pas dire, je ne suis pas responsable. Nous devons prendre nos responsabilités collectivement. Le match prévu dimanche (quart de finale) ne se jouera pas là-bas. Il aura lieu au stade Ahmadou Ahidjo », a t- il confié en conférence de presse.

Une position, qui pour  le moins incisif a amené Raymond Essogo, ci devant   Délégué Régional de la Sureté Nationale pour le Littoral, à reconsidérer les mesures d’accès au stade sur le match opposant la Cote d’ivoire à l’Egypte prévu ce jour au complexe sportif de Japoma.

 Les mesures contenues dans un communiqué du 25 Janvier 2022 qui  indiquent que « les portes du stade seront ouvertes ce jour à partir de 13 heures précises puis refermées à 17 heures dès le début de la rencontre ». Tout en rappelant aux spectateurs l’interdiction du port des  sacs à mains ou à dos, bouteilles  et autres objets dangereux ou encombrants dans le stade.

Au-delà de ces mesures conservatoires prises par l’autorité de la sureté  de la région du Littoral pour le match ce jour, se tient aujourd’hui même à Yaoundé une réunion de crise sur cette tragédie  d’Olembe  regroupant les membres  du comité exécutif de la fédération camerounaise de football et le comité local d’organisation de la Can.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …