Home Culture Afrique Cameroun > Droit d’auteur: Annie Anzouer a touché 45.000 FCFA .
Afrique - Afrique - 24 juin 2021

Cameroun > Droit d’auteur: Annie Anzouer a touché 45.000 FCFA .

Les artistes surpris en grande majorité par le montant d’argent perçu après la première répartition sous l’administration Bazor.

“Ne riez surtout pas je voudrai partager ma joie et ma fierté en tant que l’une des meilleures chanteuses du Cameroun. Vous même confirmez le ridicule, 45 milles francs cfa. Peut être que je ne mérite pas mieux mais bon avec le sourire , je laisse tout à Dieu”

C’est là une des sorties de l’artiste Annie Anzouer, après la répartition, il y’a quelques jours par la Sonacam la principale société camerounaise de gestion du droit d’auteur.
Comme Annie Anzouer, il sont nombreux dont le montant reçu de la répartition choque. C’est le cas de Ekambi brillant, une des icônes de la musique camerounaise qui aurait reçu moins que ça.

A un journaliste de dire malheureusement que

”S’il faut payer en fonction du mérite beaucoup n’auront rien. Ce n’est pas le nom qui confère le montant des répartitions. La cagnotte vient essentiellement de la Crtv. Si on tient compte des fiches régie et c’est ce qui doit se faire, certains que la répartition sociale favorise vont pleurer à chaudes larmes”

La situation de l’artiste musiciens camerounais est très alarmante et on est à se demander de quel endroit viendrait la solution ultime. Sachant alors qu’il y’a quelques jours du côté de la Sonacam l’ont se gargarisait d’une répartition record sur 1500 artistes.
Il n’a donc pas fallu attendre longtemps pour lire un communiqué afficher le regret de la direction générale de structure après des

”irrégularités et désagréments qui se sont glissés dans l’exécution pratique de la nouvelle formule de la répartition du droit d’auteur (par compte bancaire)”

Le communiqué du Directeur Général de la Sonocam indique après lecture que:

“Les prélèvements irréguliers que les artistes découvrent dans leurs comptes ne sont ni l’émanation de la volonté de l’administration de la Sonocam, ni de la direction générale de Vision Finance, par conséquent, aussitôt informée de ces soustractions , l’administration de la Sonacam s’est promptement déployée pour faire prévaloir un fonctionnement normal de l’acte des répartitions par la microfinance Vision Finance.”

Invitant par ailleurs ” tous les artistes qui ont connu des “coupures d’argent” de plus de 5.000 (cinq milles) francs sont priés de repasser dès vendredi, 25/06/21 aux guichets de la banque Vision Finance pour restitution de leur argent irrégulièrement prélevé. La somme régulière retenue à la source au guichet n’est que de 5.000 (cinq milles ) francs Cfa, représentant les frais d’entretien du compte .

La répartition desdits fonds donc les montants perçus varient entre 50.000 Fcfa et 150.000 Fcfa par artiste, selon un communiqué du Directeur général indiquant que cette première répartition est due au titre du droit d’auteur de l’art musical de l’année en cours, une répartition qui malheureusement fait des gorges chaudes comme toujours dans le corps des artistes musiciens camerounais .

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Etats-unis > Soutien et de crédibilité: Biden reçoit l’opposante bélarusse Tikhanovskaïa

Joe Biden a reçu mercredi à la Maison Blanche l’opposante bélarusse en exil Svetlana…