Accueil SantéAfrique Cameroun > éboulements de terrain: Greenpeace interpelle le gouvernement

Cameroun > éboulements de terrain: Greenpeace interpelle le gouvernement

Un nouvel éboulement de terrain vient de faire 15 morts à Yaoundé au Cameroun. Le pays enregistre ainsi le 4e drame du genre en l’espace de quatre ans. Pour stopper cette recrudescence des éboulements de terrains, l’organisation de protection de la nature, Greenpeace Afrique invite le gouvernement à agir contre plusieurs causes, notamment la déforestation. 

Par panorama papers
0 commentaire 755 vues

Par Boris Ngounou

Un éboulement de terrain a eu lieu le dimanche 27 novembre 2022 au quartier Damase, dans la périphérie sud-ouest de Yaoundé au Cameroun. Le bilan humain du drame s’élève à 15 morts et plusieurs blessés, selon les chiffres officiels.
En octobre de cette même année, un autre éboulement est survenu dans la même ville, au quartier Mimboman, faisant 3 morts. Un drame similaire s’était produit en août 2021 dans la ville de Foumban emportant un père et ses deux enfants. Cette série d’événements ramène à la mémoire un autre incident similaire qui s’est produit en 2019 dans la ville de Bafoussam faisant près de 43 morts.

La déforestation, parmi les causes

« Pour l’instant, il est assez difficile de donner la cause exacte de tels incidents, mais pouvons considérer certains facteurs anthropogéniques importants comme étant la cause de cet incident, notamment la coupe des pentes pour la construction qui conduit à l’instabilité, comme dans les cas de Bafoussam et Mbonj. La déforestation extensive, l’agriculture et l’urbanisation anarchique doivent également être pris en compte.»

expliquent Nchini Livinus Wayih et Teshounkong Agendia, chercheurs en stabilité et dynamique des pentes et en évaluation des risques, à l’Université de Buea au sud-ouest du Cameroun.

Pour la société civile, le gouvernement doit agir dans l’urgence.

« Le gouvernement devrait poser des actions concrètes pour prévenir ce type d’incidents afin de protéger le droit à la vie des populations dont il est le premier garant. Le gouverneur de la région du Centre a reconnu lors de sa visite sur les lieux que la zone était très dangereuse. En plus de cette reconnaissance, il serait bien d’identifier les causes exactes de ces drames devenus récurrents dans notre pays afin de limiter les dégâts dans les années à venir, car prévenir vaut toujours mieux que guérir »

déclare Stella Tchoukep, Chargée de la Campagne Forêt, Greenpeace- Afrique.

Selon l’Union européenne, le Cameroun perd chaque année 3 fois la surface de sa capitale Yaoundé (183 km²) en forêt. Une situation qui accroît l’impact du changement climatique sur la biodiversité, les activités socio-économiques et les populations.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 01 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen