Afrique LA UNE Société panorama 5 mai 2020 (0) (965)

Cameroun > Éducation de base: Un recrutement de 3.000 instituteurs en cours

Partager

Cet appui financier rentre dans l’opération de recrutement de 12.000 enseignants au total qui s’étale jusqu’en 2024. Cette dotation pécuniaire va permettre de réduire le déficit enregistré dans l’enseignement maternel et primaire. Pour l’exercice 2020, il s’agit de recruter 3000 nouveaux enseignants selon Laurent Seege Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de base (Minedub). Le Directeur des opérations de la Banque mondiale se réjouit de l’avancée du projet d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun (Parec). Avec ce financement additionnel, nous avons un total de 228 millions de dollars en soutien au programme que le ministère de l’Education de base est en train de mettre en oeuvre.

Cette vague de 3000 instituteurs est directement recrutée à la fonction publique camerounaise en attendant le renforcement du personnel dans les prochaines années. D’après des études du gouvernement camerounais et de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), il y a, de manière conjoncturelle, le problème sempiternel du déficit du personnel enseignant dans les zones rurales, où l’on retrouve, parfois, un seul enseignant dans une école primaire à cycle complet. Cette contingence incite, de manière générale, des associations de parents d’élèves à supporter des charges pour le recrutement des enseignants vacataires.

Dans le cadre du lancement du Programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun (Parec) 6000 enseignants avaient été recrutés en 2019,dont 3000 en avril et 3000 en septembre. Cette année 2020, 3000 vont être recrutés jusqu’à ce que le chiffre 12000 soit atteint. Au-delà du recrutement, le Parec vise également la formation des enseignants à la maîtrise des nouveaux curricula, la distribution des manuels didactiques à la progéniture scolaire, le développement du prêt scolaire communautaire en zones rurales et l’appui aux réfugiés.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *