Accueil SociétéAfrique Cameroun > Éducation: Péril sur la journée mondiale des enseignants

Cameroun > Éducation: Péril sur la journée mondiale des enseignants

La 28e édition de la journée mondiale des enseignants se célèbre ce jour sous le thème : « La transformation de l'éducation commence avec les enseignants ».

Par panorama
0 commentaire 285 vues

Par Boris Ngounou

Au Cameroun des milliers d’enseignants notamment ceux du secondaire, ne prennent pas part aux activités relatives à cette journée. Ce boycotte s’inscrit dans le cadre d’un mouvement d’humeur. Près de 400 enseignants du secondaire sont sans salaire depuis plus d’un an.

Cette 28eme édition de la journée mondiale des enseignants a un goût amer au Cameroun. Les enseignants et notamment ceux du secondaires, demeurent dans la revendication de leurs droits. Quelque 400 enseignants auraient passé près d’un an sans salaire. Majoritairement de la promotion 2021, ces enseignants ont été recrutés en janvier 2022 et intégrés par le ministère de la Fonction publique. Plusieurs leaders syndicaux des Enseignements secondaires indiquent que la majorité d’entre eux n’ont pas reçu de salaire, ce qui leur rend la vie difficile étant donné qu’ils sont affectés dans des localités éloignées des centres urbains.

Cette situation vient ainsi s’ajouter à celle de 772 enseignants des promotions 2012-2018 qui demeurent sans leur rappel.
Pour protester contre cette injustice, ces enseignants ont annoncé une nouvelle grève, après celle de février dernier initiée par collectif « On a trop supporté » (Ots).

Dans un communiqué conjoint daté du 1er Octobre dernier, Ots, Ota et le Syndicat des enseignants du Cameroun pour l’Afrique (Seca) ont annoncé une nouvelle opération « Craie morte », en raison de l’inertie du gouvernement et des promesses non tenues par ce dernier ». Ils appellent par ailleurs leurs collègues à ne pas prendre part aux manifestations relatives à la journée mondiale des enseignants.

Les grévistes formulent de nombreux griefs contre le gouvernement. Ils lui reprochent par exemple de continuer à payer les enseignants « sous le malheureux principe des 2/3 », Ils précisent qu’en dépit du payement des avancements de plus de 65 000 enseignants en Juin dernier, des dizaines de milliers d’autres attendent encore les leurs ainsi que les reclassements qui auraient dû être payés en Mai. Ils accusent le gouvernement camerounais d’avoir choisi pour discuter des interlocuteurs malléables bien que connaissant ceux d’Ots-Ota-Seca.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 06 12 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie