Home Politique Afrique Cameroun > Elecam: Le Conseil planche sur le budget et les préparatifs des régionales
Afrique - Politique - 18 octobre 2020

Cameroun > Elecam: Le Conseil planche sur le budget et les préparatifs des régionales

C’est la préoccupation qui a tenu en haleine la 3ème session du Conseil électoral à moins de deux mois du scrutin et à quelques semaines de la session parlementaire consacrée au vote du budget de l’Etat.

Les assises d’aujourd’hui, Mesdames et Messieurs, permettront non seulement de faire une évaluation à mi-parcours avec la Direction générale des élections, de l’état d’avancement des préparatifs du scrutin en perspective, mais aussi, de passer en revue les questions budgétaires comptant pour l’année prochaine, en prélude à la session parlementaire prévue dans les semaines à venir”,

a confié le patron d’Elecam à ses collaborateurs.

En ce qui concerne le défi à relever au sujet du scrutin du 6 décembre, Enow Abrams Egbe a insisté sur la nécessité de prendre en compte la participation et l’éducation électorales des Représentants du Commandement traditionnel. Il a de ce fait appelé ses collaborateurs à un engagement patriotique et au rôle de pacificateur par excellence du processus électoral,

dans l’optique de sensibiliser continuellement cette catégorie d’acteurs du processus électoral.

Au cours de cette session ordinaire, l’examen de certains volets importants par le Conseil électoral a permis de revisiter le plan d’action en vue de s’assurer d’une parfaite réussite des élections régionales qui nous mobilisent présentement.

Aucun aspect n’est à laisser de côté, a martelé Enow Abrams Egbe, avant de rappeler que le Conseil doit redoubler aussi bien sa perspicacité sur le terrain que sa vigilance dans les étapes suivantes du processus électoral.

Ballet de recours infructueux contre Elecam

La 3e Session ordinaire de notre auguste Chambre, se tient comme vous le savez, au lendemain du contentieux pré-électoral des candidatures, suite au rejet de certaines listes de candidats”,

a précisé d’entame le patron d’Elecam.

Si en effet nous pouvons à ce jour, toute proportion gardée, nous réjouir du nombre considérablement réduit des recours fructueux, cela est principalement la résultante d’une bonne qualité du travail abattu en amont par chacun d’entre vous,”

a-t-il enchaîné, et qui

traduit la maturité que notre Institution a acquise au fil des années et des consultations électorales”.

Cet état des choses, soutient-il,

renforce davantage l’intérêt et la confiance du public en notre Institution et dans le processus électoral de manière générale”.

Il préciser par ailleurs que le 02 octobre dernier, le Conseil électoral avait donné le coup de sifflet du départ pour la course finale à l’élection des Conseillers régionaux, en procédant à la publication des listes de candidats retenues et marquant ainsi, “un tournant décisif dans le processus électoral de notre pays”.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Réaction :

Abrams Enow Egbe, le président du Conseil électoral

“Nous allons aussi examiner le budget 2020 à mi-parcours

Abrams Enow Egbe face à la presse au cours de la troisième session ordinaire du conseil électoral

La session de ce matin a pour but l’évaluation de l’avancement des préparatifs des élections régionales. Nous allons aussi examiner le budget 2020 à mi-parcours. Cela nous donne une projection pour le budget 2021. On peut se réjouir au niveau du Contentieux parce que l’ensemble des recours contre Elecam a été infructueux. Je ne peux pas vous donner maintenant les statistiques réelles parce qu’il y a encore des jugements en cours. Je me réjouis du professionnalisme que nos collaborateurs ont démontré tout au long du processus. En ce qui concerne la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, je me réjouis de l’assistance sécuritaire qu’apporte le gouvernement pour que les votants puissent aller en renter en toute sécurité dans les bureaux de vote. La présence des forces de sécurité dans les lieux de vote est une présence de protection et de sécurisation des lieux. Vous savez qu’on ne peut pas ignorer qu’il y a certains mauvais esprits qui peuvent venir perturber le déroulement des élections.
Propos recueillis par LDN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Yaoundé : Encore Grève du personnel à Lanacome

Pancartes à la main , les  personnel du Laboratoire National de Contrôle de qualité d…