Home Politique Afrique Cameroun > Elections régionales : 24.312 électeurs répartis dans 272 bureaux de vote
Afrique - Politique - Une - 25 novembre 2020

Cameroun > Elections régionales : 24.312 électeurs répartis dans 272 bureaux de vote

C’est la grande annonce retenue de la 5ème Session de plein droit d’Elecam, qui a lieu ce mercredi 25 novembre 2020. Toutes les menaces sont conjurées. 

Le maître mot dans le discours de circonstance tenu par Abrams Enow Egbe, aura été sans conteste « fin prêt ». Elecam rassure donc l’opinion et surtout les électeurs des deux collèges que toutes les mesures ont été prises pour la tenue effective des élections régionales. Deux menaces majeures pèsent effectivement sur ce scrutin : le Covid-19 et la crise sécuritaire dans certaines régions.

 Nous avons tenu avec le ministère de la Santé publique, des réunions portant sur la finalisation du protocole sanitaire anti-Covid-19 dans le cadre de ces élections régionales, afin de nous assurer que la riposte contre cette pandémie ainsi que le respect des mesures barrières continuent d’être observées par tous les concitoyens, particulièrement ceux devant prendre part au scrutin ».

a indiqué le patron d’Elecam pour rassurer les différents électeurs et les acteurs de la chaîne qui auraient des appréhensions sur la menace Covid-19

En ce qui concerne les difficultés sécuritaires, il n’y est pas allé de voix molle pour exprimer toute sa conviction que le scrutin se tiendra dans la quiétude même dans les coins les plus troublés ou agités du pays.

 Je puis rassurer les candidats et les acteurs que, les mesures adéquates sont d’ores et déjà prises afin qu’ils puissent se mouvoir en toute quiétude pour accomplir leur devoir citoyen fondamental, sous l’œil vigilant mais surtout discret des Forces de défense et de sécurité, ainsi que les agents anti-Covid déployés sur le terrain à cette fin ».

a-t-il martelé triomphateur, assuré définitivement que tout ira bien

Mais résorber les menaces de toutes sortes, n’a pas été le seul point cardinal au cours de cette 5ème session du Conseil électoral. Il y a eu bien entendu l’examen et l’adoption de la résolution constatant la composition des Commissions régionales de supervision en vue de l’élection des Conseillers régionaux du 6 décembre ; tout comme le résumé des rapports des descentes sur le terrain des membres du Conseil électoral était au menu des préoccupations ; le résumé de la mission d’observation électorale des membres du Conseil électoral aux Etats-Unis du 28 octobre au 5 novembre 2020 était une préoccupation tout comme la mise à niveau d’information du Directeur général des élections sur l’état des préparatifs des régionales.

La grande certitude est qu’Elecam veut faire de ce coup d’essai un coup de maître. Déjà on constate que le collège des chefs traditionnels est supérieur à celui des délégués départementaux : 10.667électeurs  pour  les deuxièmes et 14.045 électeurs pour les premiers.

Réactions :

Enow Abrams Egbe, président du Conseil électoral

« Toutes les mesures sécuritaires ont été prises »

 Tout le matériel électoral est en place comme tous les acteurs. Soyez rassurés, les élections auront lieu le 6 décembre. La réunion de ce matin a pour but de faire les derniers réglages des régionales. Et tout a été mis en place à cette fin. Je veux rassurer tous les électeurs à travers tout le territoire national que les élections auront effectivement lieu le 6 décembre prochain. Tout le matériel électoral est en place et tous les acteurs sont prêts pour le vote. Toutes les mesures sécuritaires ont été prises pour juguler la violence en cours dans certaines régions à l’exemple de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, de l’Est et même dans l’Adamaoua. Tout est mis en place pour le déplacement et le vote sécurisé des électeurs le 6 décembre pour aller accomplir leur devoir de vote. Des corridors sécurisés sont mis en place à cet effet. En ce moment, nous sommes en train de travailler sur la formation des présidents des bureaux de vote et des membres. Ceci sera bouclé d’ici la fin de la semaine ».   

Erick Essousse, le Directeur général des élections

« Il y aura deux bureaux de vote distincts »

 Quant à l’organisation matérielle de cette élection, nous sommes pratiquement à la fin du processus. Tout le matériel est sur le terrain : les enveloppes, les bulletins de vote, les cartes électorales, l’encre indélébile, les urnes, les isoloirs. Pour ce qui concerne les chiffres, nous avons, pour le collège des Conseillers municipaux (10.667 électeurs), et le collège du Commandement traditionnel(14.045), ce qui nous fait un total de 24.312 électeurs pour les deux collèges. Nous avons 117 bureaux de vote pour le collège des conseillers municipaux et pour le collège des chefs traditionnel, 155 bureaux, ce qui fait au total 272 bureaux de vote. Il y aura deux bureaux de vote distincts pour le collège des conseillers municipaux et celui des chefs traditionnels. Il faut que les choses se passent de manière claire et distincte. Nous aurons effectivement deux cartes électorales de couleur distincte : la couleur jaune pour les délégués départementaux et la couleur orange pour la chefferie traditionnelle. C’est pour vous dire que tout est fin prêt pour que les élections se passent le 6 décembre prochain ».

Propos recueillis par L.D.N.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Disinformation represents a major threat to democracy and peace worldwide.

Congratulations to Mr. Cédrick Noufele Nfonga, Editor-in-Chief of Equinoxe TV, who recentl…