Home Economie Afrique Cameroun > Électricité : 9000 localités dans le noir
Afrique - 29 juin 2021

Cameroun > Électricité : 9000 localités dans le noir

Pour réussir à électrifier l’ensemble des 9.000 localités du Cameroun qui ne le sont pas encore, il faudrait que des études soient menées par les équipes du Minee, pour que l’Etat puisse mobiliser un montant d’environ 874 milliards de Fcfa.

Cette déclaration est du ministre de l’eau et de l’energie, Gaston Eloundou Essomba, qui répartis comme suit les montants à mobiliser par région
Nord : 267 milliards; Centre : 104 milliards; Adamaoua : 101 milliards; Sud : 95 milliards; Grand ; Nord : 90 milliards ; Nord-Ouest : 66 milliards; Est : 66 milliards; Littoral : 50 milliards; Ouest : 45 milliards; Sud-Ouest : 28 milliards.

Dans la Région du Littoral,fait savoir Gaston eloundou Essomba sur un total de 1103 localités, 704 sont électrifiées contre 399 non électrifiées. Le service public de l’électricité connaît également des perturbations récurrentes, dues à la chute de poteaux électriques, aux feux de brousse… et à l’incivilité des populations, ainsi qu’à l’obsolescence et la surcharge des équipements.

« Les feux de brousse et les inondations à Mayo Rey, dans la région du Nord, ont également grandement contribué à la chute des poteaux électriques provoquant un mauvais transport de l’électricité dans certaines zones. Dorénavant, tous les poteaux de transport d’électricité seront réalisés en béton pour une meilleure durabilité. 95 % des transformateurs de la région du Sud-Ouest sont surchargés, ce qui entraîne soit une basse tension, soit des coupures de courant fréquentes transformateurs cassés dans la région. »

Gaston Eloundou Essomba, ministre de l’Eau et de l’Énergie.

S’il y a un service dont les Camerounais se sont particulièrement plaints ces derniers temps, c’est bien celui de la fourniture de l’électricité. Depuis le début de l’année 2021 en cours, les coupures intempestives d’électricité se sont multipliées sur l’étendue du territoire national, et à des fréquences répétées. 

Moins de 14 % de ménages ruraux et 57 % en zone urbaine sont connectés à l’électricité selon la Banque mondiale . Il existe d’autres estimations plus optimistes ou pessimistes, mais toutes relèvent la discontinuité du service d’électricité pour les abonnés, en raison des nombreux délestages. Seuls 20 % de la population aurait en réalité accès à l’électricité de façon continue.

Pour rappel, le déficit énergie électrique dans les menages et autres fait perdre au Cameroun un demi-point de croissance chaque année, selon les estimations du ministère de l’Economie. De même, une étude réalisée par la représentation locale du Bureau International du Travail , à la demande du Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam), place le déficit énergétique en tête des facteurs qui limitent le développement optimum des entreprises dans le pays.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cameroon-info.net: Les activités aux arrêts

Par Antoine Bivana Les lecteurs du site d’information le plus lu du Cameroun, sont sevrés …