Home Sport Afrique Cameroun > Eliminatoires du mondial 2022: La guerre ouverte entre la Caf et la presse sportive
Afrique - 3 septembre 2021

Cameroun > Eliminatoires du mondial 2022: La guerre ouverte entre la Caf et la presse sportive

La Confédération africaine de football a mis en mal la presse sportive privée camerounaise en lui interdisant de couvrir la rencontre entre son équipe nationale et le Malawi, sous le fallacieux pretexte de l’application du protocole sanitaire contre le covid 19.

La tension est montée d’un cran depuis le jeudi 2 septembre 2021.Apres la publication du communiqué de la fecafoot faisant état de ce que les journalistes n’auront pas accès au stade omnisport du complexe Olembe pour la couverture de la rencontre Cameroun-Malawi comptant pour la première journée des éliminatoires du mondial au Quatar. L’association des journalistes sportifs du Cameroun est montée au créneau pour dénoncer avec véhémence cette décision de la Confédération africaine de football.Et pour marquer leur désaccord, les journalistes de ladite association dont plusieurs étaient déjà présents dans la capitale politique du cameroun pour la couverture de ce match, ont décidé de boycotter la conférence de presse d’avant match prévue au stade omnisport Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

En réaction à cette situation, le staff technique des Lions Indomptables et les joueurs ont banalisé le fait.Le communiqué de l’équipe nationale rédigé par le team press officer Serge Guiffo de la crtv, ne regrette en aucun cas cet incident, mais parle plutôt d’une attitude déplorable de certains journalistes se revendiquant d’une association professionnelle parlant de l’Ajsc. Le communiqué réaffirme la volonté du staff des Lions Indomptables ainsi que celle des joueurs à combler les attentes du peuple camerounais pour la qualification au mondial Quatar 2022.

L’association des reporters sportifs du Cameroun à la suite de l’Ajsc a également marqué sa désapprobation vis à vis de la décision de la Caf qui selon elle, constitue une entrave grave pour les journalistes à leur mission de service public de l’information assurée aussi bien par les médias publics que privés.

L’association dirigée par Arthur Wandji s’ insurge contre la décision de l’instance faitiere du football africain qui ne s’ applique pas à d’autres pays du continent dans le cadre de ces eliminatoires, et interpelle les autorités sportives camerounaise à porter la voix de la presse sportive privée auprès de la Caf et de la Fifa afin que celle -ci soit plus considérée.

Zobel A. Mbon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Extreme-Nord: Des tensions intercommunautaires qui n’en finissent pas !

Déjà 19 morts depuis le début des affrontements Dimanche. Un Conflit intercommunautaires, …