Home Politique Afrique Cameroun > Endettement : L’Etat doit revoir sa stratégie
Afrique - 26 mai 2021

Cameroun > Endettement : L’Etat doit revoir sa stratégie

C’est ce que Baudelaire Kemajou propose, dans son analyse relative à l’endettement et la consommation des crédits.

 Le Cameroun doit revoir sa stratégie d’endettement et de consommation des crédits mis à sa disposition. La Caisse Autonome d’Amortissement (Caa) annonçait dans sa note de conjoncture économique que le pays n’arrivait pas à consommer près de 1000 milliards contractés pour des projets alors qu’il payait des services financiers sur cette enveloppe.

déclare Baudelaire Kemajou

D’après l’économiste, Curieusement ce montant est sensiblement équivalent  à l’enveloppe annuelle que l’Etat du Cameroun budgétise pour rembourser ses dettes. Le problème de maturation de projet, de compétences dans la conduite et l’exécution des  projets expliquent en grande partie les défaillances du pays.

 [….], nous ne devrions plus nous endetter pour financer notre train de vie ou des projets non rentables. Chaque endettement doit générer des ressources  pour son remboursement et pour le développement du pays.

poursuit-il.Tous les mois les chiffres de la dette publique du Cameroun sont révélés dans la note de conjoncture mensuelle

Celle de fin avril 2021 que vient de publier la Caa, l’organe en charge de la dette publique au Cameroun annonce sur le Trésor Public a décaissé près de 160 milliards Fcfa et précisément 159.8 milliards dont près de 50 milliards d’intérêts. Les dernières émissions des bons sur les marchés financiers à la recherche d’environ 435 milliards attendus du budget 2021 permettront non pas de renflouer les caisses de l’Etat, mais d’honorer la dette sur les eurobonds arrivée à échéance.

Kemajou pense que Biya doit agir comme John Magufuli. Le président tanzanien a transformé son pays sans faire recours à un emprunt extérieur. Il a supprimé toutes les dépenses inutiles de l’Etat, les séminaires et voyages payés par le Trésor Public Tanzanien. Magufuli des ambassades, les référents de son pays à tous les sommets et séminaires internationaux.

 Avec la crise du Covid, le Cameroun a bénéficié d’un rééchelonnement des services de sa dette pour réduire la pression de ses échéances de remboursement, car notre trésor public devrait sans les rééchelonnements dus au Covid payer plus de 100 milliards par mois aux créanciers.

affirme le Directeur du Centre Technique de la Forêt Communale

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …