Home Economie Afrique Cameroun > Entreprenariat : des cure-dents Made in Cameroon bientôt sur le marché
Afrique - Une - 14 décembre 2020

Cameroun > Entreprenariat : des cure-dents Made in Cameroon bientôt sur le marché

Le projet est porté par Kamcure dent Sarl, une entreprise locale qui veut briser le monopole chinois sur ce produit dans le marché local.

Produire des cure-dents au Cameroun de bonne qualité et à moindre coût. C’est le pari risqué engagé par Kamcure dent Sarl. L’entreprise locale veut aménager des espaces de culture et des unités de transformation du bambou de Chine et déchets de bois d’ici 2 ans et entend créer plus de 600 emplois directs et indirects d’ici 2025. Elle projette à échéance une production de 28.000 boites de cure-dents mises sur marché local, et envisage de vendre à 60 Fcfa la boite (prix d’usine) et 75 Fcfa la boite (prix du marché).

Une offre de prix, estime Roger Brice Kamsu, qui défie toutes concurrences sur un produit dont le marché local est monopolisé par les Chinois au prix de 100 Fcfa la boite. Le promoteur de Kamcure dent Sarl, était face à la presse le 11 décembre dernier à Yaoundé pour détailler son ambitieux projet de produire des cure-dents localement. Car constate-t-il,

 le marché camerounais est l’un des plus denses en terme d’usage des cure-dents en Afrique centrale. Nous trouvons ridicule le fait que notre nation puisse encore importer pour plus 2.800.000 bâtons de cure-dents de la Chine. Un gros déficit économique lorsque nous savons que la matière première (bambou de Chine, Ndlr) nécessaire pour sa fabrication est cultivée au Cameroun”.

Son objectif est la réduction du taux d’importation des cure-dents au pays, à travers la promotion d’une fabrication locale et écologique de cet outil, très prisé sur nos tables. Kamcure dent Sarl s’engage dans une démarche totalement éco-responsable, pour une bonne hygiène et une santé dentaire optimale.

Nous sommes conscients du lieu d’usage de nos produits à savoir la bouche. C’est pour cela que tous nos produits recevront une certification des services de l’Anor en termes de respect des normes d’hygiène avant toute commercialisation. Le prototype de nos emballages est écologique et biodégradable”.

rassure Roger Brice Kamsu

Arlette Akoumou Nga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun >Justice : De sa cellule , Mbombog Mbog Matip annonce une grève de la faim

Gardé sans jugement depuis 10 mois à la prison centrale de kondengui, le journaliste camer…