Accueil OpinionInterview Cameroun > Dr. Alain Douglas Wandji, président du Ymca: “…Que les jeunes cessent d’être des marionnettes, mais des citoyens engagés”

Cameroun > Dr. Alain Douglas Wandji, président du Ymca: “…Que les jeunes cessent d’être des marionnettes, mais des citoyens engagés”

Dr. Alain-Douglas Wandji, bonjour... Bonjour Monsieur M. le journaliste. Très heureux de vous accueillir au siège du Cameroun-Ymca.

Par panorama
0 commentaire 440 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

Vous êtes le président du Conseil national de l’Union chrétienne de Jeunes gens du Cameroun (Ucjc). En quelques mots, qu’est-ce que l’Ucjc?
Fondé en 1844 à Londres sous l’impulsion de Sir Georges Williams, l’Union chrétienne de jeunes gens (Ucjc), en anglais Young Men’s christian associations (Ymca) est un mouvement mondial, chrétien, œcuménique et bénévole, ouvert aux femmes et aux hommes, mais en priorité (spécialement) aux jeunes pour leur offrir un engagement véritable à partager l’idéal chrétien de construire une communauté humaine fondée sur la justice, l’amour, la réconciliation et la paix en vue d’atteindre la plénitude de vie pour toute la création.
Les Ymca sont présents dans 120 pays dont 20 en Afrique et servent environ 50 millions de jeunes. Arrivé au Cameroun dans les années 1920-1924, ce mouvement de formation et de service est reconnu d’utilité publique en 1955 par un arrête du Haut-Commissaire français de l’époque et déclaré à nouveau en 1991 sur la base des lois de 1990. Aujourd’hui, nous avons plus de 2000 membres régulièrement inscrits dans près de 70 Unions locales réparties dans 10 Branches Ymca.

Le jeune est au centre de vos activités. Faut-il être chrétien pour faire partir de cette Union ?
Les jeunes sont au centre de nos activités. Notre vision est de renforcer les capacités de jeunes pour la renaissance africaine. Nous plaidons pour qu’ils soient, non pas simplement dans le véhicule du changement ou du développement, mais au volant. Notre modèle de changement repose sur la philosophie : « From Subject to Citizen » (S2c). L’idée est que les jeunes cessent d’être des marionnettes, mais des citoyens engagés qui interrogent et questionnent les gouvernants pour influencer les choix à opérer. Ce programme forme des jeunes leaders pour être « Ambassadeurs S2c » et des « Agents de changements ». En ce qui concerne la foi des membres, ils sont chrétiens ou aspirent à le devenir. Sur la base des valeurs chrétiennes et en accord avec la Base de Paris le Cameroun-Ymca, aspire à bâtir une jeunesse qui œuvre avec responsabilité pour la justice, la paix, la transformation sociale et le développement durable des communautés, des nations et du continent. Nos activités et programmes bénéficient à tous, indépendamment de leur religion.

Quels sont les secteurs d’activité dans lesquels vous vous investissez pour gagner la jeunesse à votre cause ?
Au niveau mondial, le Ymca offre des programmes de financement de micro-projets pour jeunes. Grace à ceux-ci nous avons déjà pu financer au moins 6 projets soumis et portes par des équipes de jeunes.
Au Cameroun, nous avons des programmes d’encadrement et de formation pour les jeunes en conflits avec la loi, notamment les enfants de la rue, les détenus et ex-détenus. Nous accompagnons les jeunes réfugiés et déplacés interne, mais aussi les personnes vivant avec un handicap. Ces jeunes reçoivent des formations sur la vie chrétienne, le développement personnel, la paix et le vivre ensemble, sans oublier les activités génératrices de revenus. Plusieurs reçoivent des petits fonds pour démarrer ou poursuivre une activité. D’autres programmes portent sur l’engagement citoyen, la gouvernance, la démocratie et le monitoring des élections. Nous avons déployé environ 300 observateurs lors des dernières élections présidentielles, législatives et municipales.

Pendant les vacances scolaires, vous êtes particulièrement actifs auprès des élèves et étudiants. Peut-on en savoir plus de vos activités au cours de ces trois derniers mois ?
Effectivement, compte tenu du fait que les vacances sont la période pendant laquelle ceux-ci sont plus libres, nous organisons des camps de formation. Le dernier camp en date s’est déroulé eu 24 au 31 Juillet 2022 au Collège Sainte Thérèse de Mva’a par Okola ou nous avons réuni près de 300 jeunes, autour de divers sujets de réflexion avec pour thème central : « Jeunesse camerounaise, sois un modèle pour la renaissance africaine ». Ce Camp international, était précédé par un séminaire international organisé à Kribi dans le cadre d’un partenariat avec les Ymca du Danemark et de l’Afrique du sud, avec une trentaine de jeunes gens de diverses nationalités

Est-ce que vous avez une planification connue de vos différentes activités au courant de l’année ?
Effectivement, nous adoptons un plan stratégique tous les 4 ans. Nos différentes structures s’en inspirent pour adopter un plan d’action annuel ou un programme d’activités. Les réunions statutaires sont bien règlementées des Clubs Ymca jusqu’au Conseil national en passant par les Unions locales, les Branches et les Unions régionales.
Les projets sont quant à eux mis en œuvre selon des chronogrammes adaptés aux objectifs, par un Staff qualifié et dédié.

Comment devient-on membre de l’Ucjg ?
Pour devenir membre du Ymca il faut rejoindre l’Union Locale de la localité dans laquelle on se trouve. On y reçoit une formation sur la connaissance du mouvement. L’intégration effective se fait à la suite d’une évaluation et d’un test national. Le membre doit ensuite obtenir sa carte et contribuer régulièrement par les cotisations diverses.

Pourquoi devenir membre de l’Ucjg ? Que répondriez-vous ?
Le Ymca est un cadre idéal d’encadrement, de formation et de service. Le jeune au Ymca pour se former et servir. L’adulte se forme et contribue au renforcement des capacités des plus jeunes. Devenir membre du Ymca te donne l’opportunité de rejoindre une communauté mondiale d’agents de changement, mais surtout de personnes qui souhaitent s’édifier et accomplir la mission divine de faire des nations des disciples du Christ.

Quels sont les ministères avec lesquels vous travaillez ?
Notre Ministère de tutelle est celui en charge de la jeunesse et de l’éducation civique (Minjec). Mais nous travaillons aussi en collaboration avec ceux en charge de l’éducation, de la justice, de l’emploi et de la formation professionnelle, des affaires sociales, de l’environnement, de la femme et de la famille.

L’Ucjg à l’international. Un mot sur vos rapports avec les autres, en Afrique et dans le monde.
Le Cameroun-Ymca entretient de très bonnes relations avec les instances africaines et mondiales. Entre 2014 et 2022, nous avons reçu à plusieurs reprises les secrétaires généraux de l’Alliance mondiale et africaine des Ymca. Nous entretenons des rapports de partenariat avec le Ymca du Danemark, d’Afrique du Sud et le Cvjm d’Allemagne. Ensemble, nous recherchons des financements et réalisons des projets au profit des jeunes de notre pays.

Un mot à la jeunesse camerounaise.
Aux jeunes je demanderai de croire et faire confiance en Dieu, de privilégier le travail, d’éviter les raccourcis et la facilité ». Notre pays a beaucoup de potentialités. Il faut les saisir et les exploiter avec responsabilité tout en restant positifs. Le C-Ymca est et restera à leurs côtes, pour un accompagnement holistique (corps, âme, esprit). Ils peuvent nous rejoindre en écrivant au camerounymca@ymcacameroon.org. Ils peuvent aussi consulter notre site www.ymcacameroon.org .

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 29 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie