Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Etoudi: Disparition de notes confidentielles, après Ngoh Ngoh,Chantal Biya au cœur d’une grave accusation

Cameroun > Etoudi: Disparition de notes confidentielles, après Ngoh Ngoh,Chantal Biya au cœur d’une grave accusation

L'appareil de l'État est rouillé depuis plusieurs années au Cameroun. Les institutions fonctionnent de manière singulière.

Par panorama
0 commentaire 768 vues

Par Arlette Akoumou Nga

Le Cameroun est l’un des rares pays où les conseils de ministres ne se font presque jamais. Mais à en croire notre notre source, la première dame outrepasse ses prérogatives au point d’être accusée de dissimulation de documents confidentiels.
Le président de la République, Paul Biya a fait savoir au premier ministre, Dion Ngute depuis des mois qu’il ferait un nouveau gouvernement. Car, Dion Ngute indique ne plus avoir la capacité de travailler avec efficacité dans l’environnement actuel noyauté par le secrétaire général de la présidence de la République, l’homme à la punk, Ferdinand Ngoh Ngoh.


Mais jusqu’à ce jour, rien. Paul Biya lui a demandé depuis plusieurs mois d’attendre. Mais jusqu’à ce jour rien. Déçu, Dion Ngute a décidé de ne plus en parler à l’occasion de leurs rendez-vous hebdomadaires.
Le premier ministre ne supporte plus l’homme à la punk, Ferdinand Ngoh Ngoh. Ce dernier qui empiète sur ses compétences. Il convoque les ministres, donne des instructions souvent par téléphone, contourne les décisions du premier ministre.
Pendant longtemps, face à cette situation, le premier adresse des notes confidentielles à Paul Biya sur les agissements de son proche collaborateur, l’homme à la punk.

Cependant les notes n’arrivent pas. Car Dion Ngute au cours de ses échanges avec le président de la République se rend compte Paul Biya n’a pas connaissance de certaines investigations.
Après investigations, le premier ministre découvre que ses notes ont été régulièrement retirées des parapheurs par la première dame, Chantal Biya qui les remettaient systématiquement à Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République.
D’ailleurs, l’homme à punk afin de demontrer son pouvoir n’a pas manqué par personne interposée de faire savoir à Dion Ngute qu’il savait tout sur ses notes à Paul Biya. Une situation qui a renforcé la haine entre ces deux personnages centraux au sommet de l’Etat. Car Dion Ngute a toujours considéré l’homme à la punk comme un « voyou ».
Face à cette situation, le premier ministre a décidé de ne plus envoyer des notes confidentielles au Palais de peur qu’elles soient de nouveau retirées des parapheurs et l’homme à la punk informé. Il préfère désormais attendre ses échanges avec Paul Biya face à face afin d’éviter désormais des suites.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 06 12 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie