Accueil SportAfrique Cameroun > Fécafoot: ” Pour jouer à l’équipe nationale il faut être dans le réseau d’ Éto’opillard “

Cameroun > Fécafoot: ” Pour jouer à l’équipe nationale il faut être dans le réseau d’ Éto’opillard “

C'est la révélation fracassante qu'a faite ce jour, la mère de Breel Embolo après le but crucificateur de son fils face au Cameroun en coupe du monde.

Par panorama
0 commentaire 981 vues

Par Rostand TCHAMI

C’est une affaire qui a secoué la République ces dernières heures. Après que Breel Embolo, camerounais d’origine a marqué le but qui a fait perdre 3 points au Cameroun lors de leur premier match de cette édition de la coupe du monde, les camerounais dans leur grande majorité, l’ont pris à partie, en le traitant de tous les noms d’oiseaux. Dans les réseaux sociaux, les internautes, de nationalité camerounaise à coup sûr, ont vite fait de le qualifier de Juda Iscariot faisant référence à celui qui avait trahi Jésus-Christ pour 3 pièces de monnaie. Ils ont mal digéré le fait que ce soit un camerounais qui ait crucifié le Cameroun. Dans un audio largement répandu dans les réseaux sociaux et attribué à la mère de Breel Embolo, on peut entendre cette dernière, défendre son fils.

La voix féminine déclare : ” laissez mon fils tranquille ! Les Suisses l’ont formés et il a fait le job“. Conseillant le Cameroun, elle souligne : “formez vos joueurs ! “. Justifiant les raisons pour lesquelles son fils joue pour la Suisse plutôt que pour le Cameroun, elle asserte : ” pour entrer dans l’équipe nationale il faut donner telle somme ; il faut être dans Éto’opillard ; il faut faire ceci, il faut, il faut… Pendant que les Suisses forment mes enfants“. Elle finit par conclure : “mon fils ne se reproche de rien“. Ce qui veut dire que Breel Embolo avait souhaité jouer pour l’équipe nationale du Cameroun mais les réseaux d’ “Éto’opillard ” l’en ont empêché. Il aurait donc, vécu paratiquement le même calvaire que Kylian Mbappe à qui la Fécafoot, tenue par les réseaux d’Éto’o, avait demandé une somme de 10 millions de Fcfa pour le faire jouer à l’équipe nationale du Cameroun. Furieux, son père, qui est d’ailleurs son manager, lui a fait signer la nationalité française. Aujourd’hui, il est le pilier de l’équipe de France.

Binationalité

Cette dénonciation de la mère de Breel Embolo remet au goût du jour, l’impact négatif que Samuel Éto’o a souvent eu au sein de l’équipe nationale des lions indomptables du Cameroun. Puisque de nombreux observateurs l’ont souvent accusé d’être derrière l’arrêt de la convocation des joueurs tels que Oyongo Bitolo, Fabrice Ondoa, Alexandre Song et tout récemment, Michael Ngadeu, pour ne citer que ceux-là. Plus loin, le Cameroun paie d’une manière ou d’une autre, le prix de son refus de légaliser la binationalité.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 28 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie