Afrique LA UNE Politique panorama 30 avril 2020 (0) (1279)

Cameroun > Fidélité à Paul Biya: Jean de Dieu Momo dément un parjure

Partager

Il est en conversation téléphonique avec une dame non identifiée, au plus sait-on que c’est une combattante. Elle doit donc vivre à l’étranger. Le ministre délégué auprès du ministre de la Justice garde des seaux, balaie tout le contenu de cet enregistrement du revers de la main et parle de montages. Il affirme qu’il en est ainsi de la voix qu’on lui attribue.

C’est un montage soutient-il, utilisant les nouvelles technologies dans l’objectif d’entraver son soutien inéluctable à la politique mener par Paul Biya.
“Ces enregistrements montés, constituent assurément une diversion pour parasiter mon message”, accuse l’avocat. Il va plus loin en affirmant que “l’objectif malveillant visé est de faire douter de sa fidélité au chef de l’État et à “la politique heureuse qu’il met patiemment en place pour l’émergence du Cameroun.

“Le rêve de ceux qu’il appelle les faussaires est de jeter le trouble entre sa modeste personne et les militants qui soutiennent la République, contre ceux qui espèrent arriver au pouvoir central par la violence, la haine et le tribalisme. Pour finir, il affirme se réserver le droit de poursuivre en justice les auteurs de ce “faux flagrant”

Propos transcrits de Jean de Dieu Momo

“Je vais vous donner des détails inbox mais ne publiez pas ma photo. ..En contribuant vous êtes en train de soutenir une cause juste. Qu’on fasse croire aux gens que le président Maurice Kamto va détourner cet argent, je ne crois pas qu’il soit à un million d’euros près pour détourner cet argent. Regardons l’homme, regardons son parcours, pas seulement politique. Quand nous posons toutes ces questions et que nous avons des réponses, j’encourage tout le monde à pouvoir contribuer.

Si Maurice Kamto avait besoin de 5 millions, 10 millions, 20 millions d’euros, rien que lors de ses récentes sorties, avec des milliers de personnes qu’il a eues à Paris, au Canada et aux États-Unis, s’il demandait à chacun de venir mettre 100 euros dans la cagnotte, sans réfléchir, tous devraient le faire. Il ne l’a pas fait. Pour ceux qui veulent comprendre, Maurice Kamto n’est pas à 1 million d’euros près.

Il a fait 7 ans dans ce gouvernement, sans détourner un seul sou alors qu’il en avait les moyens. Ce n’est pas un million qu’il va détourner aujourd’hui. Vous conviendrez avec moi qu’avec le système, le gouvernement que nous avons, que si Maurice Kamto avait détourné seulement 1000 Fcfa, il ne serait jamais sorti de Kondengui”.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *