Home Economie Afrique Cameroun > Financement du développement: Le Minepat lève 300 milliards Fcfa en 2020
Afrique - 3 décembre 2020

Cameroun > Financement du développement: Le Minepat lève 300 milliards Fcfa en 2020

Le chiffre a été révélé aux membres de La commission des Finances et du Budget de L’Assemblée nationale Le 29 novembre 2020

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du, territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, vient de présenté aux députés le projet annuel de performance 2021 du département ministériel qu’il dirige. A l’occasion, il en a profité pour dresser le bilan des réalisations enregistrées durant l’exercice budgétaire en cours d’achèvement.

C’est ainsi qu’on a appris que pendant l’année 2020, 300 milliards de Fcfa ont été levés dont 92, 71% en prêts non concessionnels. Il s’agit de la signature avec le Fonds africain de développement des conventions de financement relatives au Programme intégré de développement et d’adaptation aux changements climatiques du Bassin du Niger d’un montant de 4, 92 milliards de Fcfa et au projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad à raison de 4, 92 milliards de Fcfa. Par ailleurs, il y a eu la signature avec la Banque mondiale de la convention de financement du Projet d’appui à l’élimination du VIH de la mère à l’enfant au Cameroun, d’un montant de 12 milliards de Fcfa.

S’agissant des prêts non concessionnels, le Mine-pat a procédé à la signature avec la Banque africaine de développement pour le financement du Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad ainsi que du Projet de développement des chaînes de valeurs « élevage » et « pisciculture » pour les montants respectifs de 142, 93 milliards de Fcfa et de 55,1 milliards de Fcfa. Bon a également noté la signature avec le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, pour le financement de la route Olama-Kribi, tronçon Bingambo-grand Zambi, pour un montant de 8,5 milliards de Fcfa.

Dans ce registre on relève aussi la contribution de la Banque européenne d’investissement au ca-pital/action de l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique, d’un montant de 7,4 milliards de Fcfa. A cela, il faut ajouter le financement conjoint Société internationale de financement du commerce/Banque islamique de développement, de la campagne cotonnière 2019/2020 de la Société de développement du coton, à hauteur de 64,3 milliards de Fcfa.

En outre, le Cameroun a bénéficié des dons de la Banque africaine de développement à hauteur de 0,85 milliard de Fcfa dans le cadre du Programme intégré de développement et d’adaptation aux changements climatiques du Bassin du Niger, et de l’Agence française de développement d’un montant de 67,8 milliards de Fcfa dans le cadre de l’appui budgétaire sectoriel du 3è C2D.

De plus, le pays a obtenu des partenaires techniques et financiers, la somme de 312,3 milliards de Fcfa pour la riposte à la crise sanitaire dû au coronavirus.

 Des négociations sont en cours avec d’autres partenaires pour assurer un plus grand soutien au tissu productif et une relance efficace de l’économie nationale. Il importe cependant de souligner que lesdits partenaires exigent la transparence dans l’utilisation des ressources mises à la disposition du gouvernement à travers le respect le respect de la réglementation des marchés publics, la transparence dans l’attribution des marchés publics, l’élaboration de rapports semestriels de gestion de ces ressources et la réalisation en fin d’exercice ».

a précisé le Minepat face à la Commission Ayayi

Au cours de cet oral, Ala-mine Ousmane Mey a également présenté les priorités et les besoins budgétaires de son département ministériel au cours de l’année 2021. Globalement, la demande budgétaire du Minepat au. titre de l’exercice 2021 s’élève à 51 milliards 247 millions de Fcfa en autorisations d’engagement et crédits de paiement, dont 16 milliards 826 millions de Fcfa pour le fonctionnement et 34 milliards 421 millions de * Fcfa pour l’investissement (soit 67% de l’enveloppe sollicitée). Cette enveloppe permettra de contribuer à la mise en oeuvre du projet de société du Président de la République, dans le cadre du septennat des Grandes Opportunités dans un contexte de grands défis.

Il s’agit entre autres de la diversification de l’économie camerounaise et du renforcement des capacités de production locale, grâce au renforcement des activités de transformation locale de nos matières premières ; de mettre l’accent sur la coordination et la synergie des actions pouvant permettre l’amélioration des conditions de vie des populations.

Joel Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Football: Issa Hayatou prend fonction

Issa Hayatou installé ce jour – à Yaoundé – dans ses fonctions de président d&…