Des épargnants envahi l'agence Comeci de Douala Akwa
Home Economie Afrique Cameroun > Finances: Le Covid-19 enterre une microfinace à Douala
Afrique - 20 avril 2021

Cameroun > Finances: Le Covid-19 enterre une microfinace à Douala

Le liquidateur de Comeci , la micro- finance en faillite décède des suites de Covid-19. La situation se complique pour les épargnants.

En difficulté depuis 2016, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) avait décidé, le 16 janvier 2018, de mettre la microfinance camerounaise (Comeci) sous administration provisoire « au regard de la situation financière et prudentielle critique de la Comeci et compte tenu de l’incapacité de ses dirigeants sociaux à restaurer la solvabilité de cet établissement ». La Cobac a alors désigné un administrateur provisoire en la personne de Bernard Mvogo, pour un mandat de six mois. Jusque-là, la situation ne semble pas s’améliorer.

Mauvaise nouvelle pour les épargnants , le liquidateur vient de rendre l’âme des suites de Covid-19 .
L’ établissement de microfinance (EMF), dont le siège se trouve à Douala, avait déjà perdu 8, 281 milliards de Fcfa au cours de l’exercice 2017, au moins huit fois son capital fixé à un milliard de Fcfa.

c’était pour tenter un sauvetage, que quitus avait été donné à l’administrateur provisoire de procéder à l’augmentation de capital de l’Emf à hauteur de 3 milliards de Fcfa par phases, « en fonction de la situation et des besoins de la société ».

En 2021 , la situation ne va pas porter les effets attendues . La descente aux enfers de Comeci SA commence il faut le rappeler en août 2016, lorsque les clients prennent d’assaut les agences de Douala et de Bafoussam, à la suite d’une rumeur faisant état de difficultés rencontrées par la microfinance.

Après diverses tentatives par le top management de redresser les finances et la barque par une opération dite de recouvrement forcé lancée auprès des débiteurs de « mauvaise foi » ça va se solder par un échec.

 » la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) décide le 16 janvier 2018 de mettre celle-ci sous administration provisoire. Au regard, apprend-on, « de la situation financière et prudentielle critique de la Comeci et compte de tenu de l’incapacité de ses dirigeants sociaux à restaurer la solvabilité de cet établissement », celle-ci va aussi connaître un échec »

selon le journaliste Joseph Roland Djotié

Et finalement, le 27 avril 2019, le Tribunal de grande instance (TGI) du Wouri la déclare en cessation de paiement, procédant à la désignation d’un liquidateur et d’un juge-commissaire. La même année, l’Emf publie un compte-rendu de son assemblée générale renseignant qu’il a perdu 8,2 milliards de Fcfa en 2017.

vendredi, 26 mars 2021, le liquidateur de Comeci donnait 60 jours aux épargnants pour produire les justificatifs de leurs dépôts.

Pierre Laverdure Ombang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…