Accueil EconomieAfrique Cameroun > Finances: Le gouvernement n’est pas fermé aux crypto monnaies

Cameroun > Finances: Le gouvernement n’est pas fermé aux crypto monnaies

Yaoundé se dit disposé à engager des discussions sur le sujet, et reste ouvert à toute collaboration.

Par panorama
0 commentaire 276 vues

Par Mon’Esse

L’ère du numérique oblige le gouvernement camerounais «à envisager uniquement les actifs numériques fiables et stables, accessibles à de nombreux utilisateurs», apprend-on dans une tribune du ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel).

La dématérialisation de la monnaie par l’entremise de l’ère numérique occupe une attention toute particulière des autorités, qui ont placé le numérique parmi les axes prioritaires de la Stratégie nationale de développement (Snd2020-2030) pour la transformation structurelle et le développement inclusif.

Ainsi, les technologies doivent constituer un véritable levier de croissance et de création de richesses pour le gouvernement ainsi que pour les citoyens

Encore appelée blockchain, la crypto monnaie trouve aujourd’hui de nombreux domaines d’application dans la vie quotidienne ainsi que dans le milieu d’affaires, argumente le gouvernement. Elle facilite les échanges en monnaies virtuelles en toute sécurité, et toutes les informations disposent d’une parfaite traçabilité.

«Le Minpostel est ouvert à toute collaboration à l’exemple de celle engagée avec les représentants de la blockchain Ton (The Open Network), conçue par les fondateurs de la messagerie Telegram, et dont le partenariat peut jouer un rôle fondamental dans l’écosystème numérique du Cameroun, pour la dynamisation des solutions de paiement et l’inclusion financière via l’opérateur public postal, la Campost.

Réunis en sessions extraordinaires les 20 et 21 juillet derniers à Douala, la métropole économique du Cameroun, les conseils d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) et du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac), un espace communautaire que le Cameroun partage avec le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République centrafricaine et le Tchad, il a été constaté que l’Afrique centrale restait ouverte au débat sur les crypto monnaies.

Ainsi, les membres du deuxième organe cité avaient-ils demandé à la Banque centrale de poursuivre la réflexion visant à créer une monnaie numérique de banque centrale.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 08 12 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie