Home Politique Afrique Cameroun > Forme de l’Etat : L’Etat unitaire est le mal absolu
Afrique - 29 avril 2021

Cameroun > Forme de l’Etat : L’Etat unitaire est le mal absolu

C’est ce que Dieudonné Essomba, le père de la monnaie binaire, affirme dans une tribune.  

 Comme j‘ai eu à le dire, le maintien de l’Etat unitaire, avec un individu qui concentre entre ses mains tous les pouvoirs d’Etat et gère seul tout l’argent public est une terrible bombe placée sur nos têtes. Il faut absolument fédéraliser le Cameroun, au risque de le regretter amèrement plus tard.

écrit Dieudonné Essomba

Le statisticien souligne que le Cameroun fonce tout droit vers une terrible impasse. Il y a quelque chose de terriblement malade dans l’esprit de ses élites intellectuelles. Tout le monde voit comment le pouvoir d’Etat est devenu un enjeu communautaire explosif.

 On voit bien que les gens se plaignent que le groupe Ekang, et singulièrement, sa composante Bulu est accusée de confisquer le pouvoir. Encore que quelques-uns s’organisent pour le conserver effectivement. On voit bien que les Nordistes réclament le pouvoir qu’ils ont remis au Sud. On voit bien les Bamiléké s’impatientent pour être au pouvoir à leur tour.

poursuit Essomba

De l’avis de l’économiste, la concentration du pouvoir entre les mains d’un seul individu et dans un seul lieu a développé une attractivité si monstrueuse sur le poste de Président de la République qu’il draine toutes les frustrations et toutes les envies, suscitant une impossibilité opérationnelle d’avoir un système politique qui cumule la stabilité et la démocratie. Autrement dit, un système politique dans un Etat unitaire sociologiquement segmenté ne peut jamais être stable et en même temps démocratique. Soit il est stable et dictatorial, soit il est démocratique et instable.  L’Etat unitaire centralisé est le mal absolu, l’immondice démoniaque, l’abomination radicale à laquelle tout homme sensé doit s’opposer.

 Comment peut-on accepter abriter en nous-mêmes ce totem maléfique appelé l’Etat unitaire et le justifier ?

S’interroge Dieudonné Essomba.

L’homme signale que les couteaux commencent à s’aiguiser. La vieillesse de Biya donne des salives de gourmandise aux gens.

 N’attendez pas qu’un autre Biya récupère un pouvoir aussi concentré, avant de prendre conscience du caractère défectueux du modèle unitaire.

hurle le chroniqueur

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…