Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Foumban 3: L’élue locale en guerre contre l’incivisme.

Cameroun > Foumban 3: L’élue locale en guerre contre l’incivisme.

Mardi, l'édile de la cité des Arts, au cours de la visite du chantier de l'Espace structurant de Foumban, a changé son fusil d'épaule.

Par panorama
0 commentaire 126 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU, de retour de Foumban

“En tout cas, moi, j’ai décidé que cela ne va plus se passer comme ça !”, lance la maire qui pilote la construction de l’Espace structurant de la ville. Elle continue en indiquant clairement qu’il faut que toutes les autorités qui sont impliquées, administratives,  forces de maintien de l’ordre aussi bien que les services du Cadastre, prennent leurs responsabilités.

Elle s’étonne dans la foulée que ces autorités ne s’émeuvent point du désordre ambiant. ” On ne peut plus continuer avec ce désordre!

Ça fait plusieurs mois que la ville de Foumban a déposé auprès du ministère des Domaines, du cadastre et des affaires foncières (Mindcaf) son Plan d’aménagement urbain avec des projets bien précis, parmi lesquels on risque de voir nos partenaires se désister par rapport aux délais, parce que nous attendons le ministre pour la suite”, s’offusque la patronne de la ville.

Par ailleurs, regrette-t-elle, on dira très facilement que les villes ne sont pas organisées parce que les maires ne sont pas à la hauteur. “A Foumban, on a un Plan d’occupation des sols, on a des projets bien construits qui sont prêts à être exécutés. Il faut que le Mindcaf vienne à travers ses collaborateurs pour constater les grands projets que nous avons et empêcher le désordre urbain. Tant que les villes du Cameroun ne seront pas aménagés, tant qu’il n’y aura pas de lotissement, tant qu’on ne respectera pas le tracé des Plans, il y aura toujours le désordre, la saleté et ce n’est pas bien”,

lâche-t-elle sentencieuse!

A Foumban certainement comme partout ailleurs sur le territoire national, le problème est exacerbé par le trafic d’influence et les passe-droits. “Nous ne pouvons pas continuer comme ça !”martèle-t-elle à nouveau. Il y a des gens qui pensent, indique-t-elle, que leurs intérêts privés sont au dessus de l’intérêt de toute la population.

Il y a lieu, poursuit-elle, de saisir les taureaux par les cornes pour mettre un terme à la dérive. “En tout cas, moi la maire, tant que je vais trouver des éléments qui ne respectent pas l’intérêt public et qui s’entêtent, je ne vais pas les laisser parce que pour le moment, la loi ne permet pas qu’un individu vienne dans un espace déclaré d’utilité publique se mettre à construire quoi que ce soit”, conclut celle qui a décidé de faire de Foumban 3, une ville de référence. 

Foumban 3 sur la sellette

C’est le constat fait lors de la descente de la maire sur le site de construction de l’Espace structurant. Une bâtisse est sortie de terre comme un champignon. Elle porte au grand etonnement de tous, le symbole du croissant lunaire. Pire encore, elle est située non loin du chantier en cours.

” Voyez par vous-mêmes les difficultés auxquelles la maire est confrontée ! Quand j’arrive, je constate qu’il y a une infrastructure, un bâtiment qui a poussé comme un champignon puisque nous avons visité le chantier de l’Espace structurant il y a moins d’un mois. Il n’y avait pas cette bâtisse. A moins de quelques mètres de cet Espace structurant, dont tout le monde devrait en être fier, vous voyez ma déception”,

confie la première magistrate de la ville  avant de faire l’inventaire des difficultés dressées sur le chemin, particulierement au sujet de la futuriste ville de Foumban 3.

L’Espace est au cœur d’un vaste projet de lotissement pour répondre aux besoins de la vieille, saturée. Pour rappel, c’est depuis 2027 que la Commune de Foumban a adressé au gouvernement et particulièrement au Mindcaf l’affectation de l’espace à l’usage public parce que le financement était à disposition. Foumban 3 va donc s”édifier autour de l’Espace structurant, qui est une sorte de Palais de congrès multifonctionnel au coeur du quartier futuriste, que sera Foumban 3.

A tous points de vues,  ce quartier va répondre aux prescriptions en matière d’urbanisme. Déjà pour mettre un terme à l’occupation illégale de l’Espace, Patricia Ndam Njoya a rendu un communiqué où elle attire l’attention de la population de Foumban sur les peines encourues en cas de violation sur cet Espace. La destruction de tout édifice se fera par exmple aux frais du contrevenant.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie