Home Société Afrique Cameroun > Front anti Boko Haram: Les militaires très fâchés contre Béti Assomo
Afrique - 8 juillet 2021

Cameroun > Front anti Boko Haram: Les militaires très fâchés contre Béti Assomo

D’après les témoignages, les soldats de l’armée camerounaise se sentent mal entretenus par la hiérarchie.

Les troupes gouvernementales postées à Wulgo au Nigeria, dans le cadre de la lutte contre la secte islamiste Boko Haram n’ont plus le moral au beau fixe. Ces militaires camerounais manquent presque de tout. Les conditions de vie ne font que se dégrader. Le ravitaillement n’est plus assuré. Les primes ont du mal à atterrir dans leurs poches. Il n’y a pas d’installations pour les accueillir.

Les soldats camerounais se sentent abandonnés à eux-mêmes. Ils sont écartelés entre le désir de continuer à servir la patrie et celui de jeter l’éponge. Nombre d’entre eux pointent un doigt accusateur sur le Ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense Joseph Béti Assomo.

Basé à Maiduguri, dans la région du Borno, à la frontière du Niger, du Tchad et du Cameroun, Boko Haram ne cesse de multiplier les actes barbares dans ces trois pays limitrophes. Cette dynamique frontalière entre le Cameroun et le Nigéria, s’explique à tout le moins par la proximité socioculturelle de ces deux pays. Les deux espaces appartiennent à un grand ensemble socioculturel remontant au grand empire du Kanem-Bornou au XVIe siècle.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…