Home Economie Afrique Cameroun > Gestion des fonds covid-19: sale temps en téléchargement pour certains ministres
Afrique - 20 mai 2021

Cameroun > Gestion des fonds covid-19: sale temps en téléchargement pour certains ministres

30 procédures de faute de gestion retenues contre divers responsables du ministete de la santé et du ministère de la recherche scientifique et de l’innovation impliqués dans la gestion du plan de riposte covid19.

C’est en effet ce que révèle le rapport d’audit commis par la chambre des comptes sur l’utilisation des ressources du fond special de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus. Un audit imposé à l’état du Cameroun par les institutions de breton Woods ,tant une opacité avait entouré la gestion des 180 milliards attribués au Cameroun.

La synthèse du rapport d’audit de la chambre des comptes, en circulation depuis hier soir, donne à voir sur l’opacité qui a entouré la gestion des fonds covid-19 et laisse lire sur les pratiques irrégulières et nombreuses faute dans la gestion des finances publiques , des surfacturations sous fond de monopoles généralisés des fournisseurs.

En rappel , le Cameroun avait négocié et obtenu du Fonds monétaire international un nouvel accord de financement dont le décaissement des fonds devrait intervenir courant avril 2021. Un décaissement assorti de conditionnalité cependant, notamment, la présentation de l’audit de gestion des 135 milliards de Fcfa, environ 243 millions de dollars débloqués par le Fmi en mai 2020, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

« Surfacturations, collusion et détournements »

Il faut noter que c’est depuis la mi-juillet que l’opinion publique donne de la voix pour exiger des comptes quant à la gestion des fonds alloués à la lutte contre le Coronavirus. Députés, ONG ou simples citoyens… chacun y est allé de sa méthode pour réclamer aux membres du gouvernement un bilan en toute transparence.

Les révélations de Jean-Michel Nintcheu viennent fortement d’être confortées à la lecture de ce rapport très accablant pour le Ministère de la santé publique en particulier. L’absence d’avis d’appels d’offres publics dans la fourniture du matériel et des équipements de lutte contre le Covid-19 est révélé dans le rapport d’audit de la chambre des comptes et vient appuyer les forts soupçons de collusion et de délits d’initiés dans les contrats de livraison de tests et autres matériels au ministère de la santé.

Face aux multiples zones d’ombre, ce rapport en circulation révèle a la face des camerounais , un audit de la Chambre des comptes de la Cour suprême sur la gestion des fonds de la lutte contre le Covid-19, et les nombreuses irrégularités observées dont 30 procédures de faute de gestion.

Un rapport qui augure des jours très sombres pour certains ministres qui actuellement sont convoqués au tribunal criminel spécial depuis quelques jours.
Et selon nos sources , ce sont à ce jour 6 ministres qui sont déjà passés au Tribunal criminel Spécial pour audition et déposition. Et parmis lesquels Malachie Manaouda de la santé publique et Madeleine Tchuente de la recherche scientifique et de l’innovation.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cinquantenaire de l’unité nationale en moins de 50 minutes: La nécessité de la réforme du format et du contenu.

Par Éric Boniface Tchouakeu A Yaoundé, la parade civile et militaire présidée par le Chef …