Accueil SociétéAfrique Cameroun > Glencoregate: Une enquête est désormais ouverte

Cameroun > Glencoregate: Une enquête est désormais ouverte

Plus de 10 millions de dollars pour corrompre des personnalités au Cameroun. Après les révélations faites autour de cette affaire , la commission nationale anti-corruption s'y penche.

Par panorama
0 commentaire 179 vues

Par Pierre Laverdure OMBANG

L’information est révélée par l’ancien bâtonnier et homme politique Akéré Muna. Dans un tweet ce 07 juillet 2022, il annonce la ”bonne nouvelle” aux camerounais. La conac va désormais enquêter sur l’affaire Glencore.
Me Muna Akere fait savoir qu’il a été informé de l’ouverture d’une enquête pour corruption , par le biais d’une lettre de la Commission nationale anti corruption (Conac) qu’une enquête a été ouverte suite aux révélations dans l’affaire Glencore. Selon l’avocat, Commission Nationale Anti-Corruption du Cameroun (Conac) vient d’ouvrir un dossier au sujet de l’affaire de corruption impliquant une filiale britannique de Glencore. Une nouvelle qui arrive un mois après avoir été rendu virale au Cameroun Me Akéré Muna qui avait déjà on se souvient exigé que toute la lumière soit faite sur cette affaire de corruption.

Il faut repréciser que devant la Southwark Crown Court à Londres le 21 juin, une filiale britannique du géant du négoce a officiellement plaidé coupable de sept chefs d’accusation de corruption dans le cadre d’opérations pétrolières au Cameroun, en Guinée équatoriale, en Côte d’Ivoire, au Nigeria et au Soudan du Sud. Le groupe anglo-suisse spécialisé dans le négoce de matières premières, a déclaré au mois de mai dernier avoir versé des pots-de-vin pour 7 milliards de francs Cfa (environ 10,5 millions d’euros) à la Société nationale des hydrocarbures (SNH) et à la Sonara, deux sociétés publiques.

Impliquée car cité dans cette affaire , dans un communiqué, la Société nationale des hydrocarbures par son Directeur général Adolphe Moudiki rejette les accusations de corruption portées contre sa société et exige des preuves. Des noms des personnalités sont cités autour de ce qui s’apparente désormais comme le plus gros scandale de l’année 2022. Selon la même source, le leader de l’extraction avait versé sous la table plus de 10 millions de dollars à des fonctionnaires de la société pétrolière publique camerounaise, la Société nationale des hydrocarbures et la Société nationale de raffinage, afin d’obtenir l’exclusivité sur des contrats.

Rappelons que une filiale britannique du géant du négoce a officiellement plaide coupable de septs chefs d’accusations de corruption dans le cadre d’opérations petrolières au Cameroun , en Guinée , en cote d’ivoire , au Nigeria et sud-Soudan.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie