Home Politique Afrique Cameroun > Grand soir: Le franckisme à l’assaut du Nord
Afrique - 12 juillet 2021

Cameroun > Grand soir: Le franckisme à l’assaut du Nord

 »les élites du nord ont échoués, le salut c’est avec le franckisme. » selon Djeido Abdoulaye, 3ème vice président national du Mouvement des frankistes.

Les franckistes de la région du nord lancent leur ralliement et pensent trouver le salut et la seule porte, l’issue de sortir de ce purgatoire, pour la gloire et la réussite de la jeunesse de la région du nord par Franck Biya.

Ils sont issues de toutes obédiences sans distinction de sexes ni d’ethnies des quatre coins de la région du nord, moto -taximans, débrouillards, fonctionnaires, étudiants, tous assis au tour d’une table et ont sortis un bureau régional, pour regarder dans la direction du changement de l’air nouveau avec Franck Biya.

« nous en avons marre de nos élites qui ont démissionnés, et qui ne pensent qu’à eux avec leurs familles, et nous citoyens camerounais et jeunes avons placés notre choix du support à Franck Biya qui est jeunes comme nous et nous comprendra, et comprendra la souffrance de la jeunesse du nord qui souffre de matir, avec ces vieux. Notre choix c’est Fanck Biya et j’ai décidé d’adhérer a ce mouvement des Franckistes, si nous sortons des partis politiques traditionnels par ce que tout nos élites ont faillir »

Maï kalyang de Tchoulliré membre du mouvement franckiste nord et continue

« ils ne représentent plus les aspirations du nord, ils ne comprennent pas les problèmes du nord, le 3/4 de la population du nord n’a pas 30 ans, tout le langage que ces gens disent ne cadre pas avec la jeunesse. Par le franckisme nous voulons que la nation écoute les problèmes des jeunes du nord, c’est à dire ramener la distance entre les citoyens et l’hôpital, la distance entre tout les citoyens et les salles de classes, ramener la distance entre le puits et la maison, c’est çà notre objectif. »

Un autre franckiste de renchérir « on ne peut pas comprendre qu’à Garoua le tableau technique de l’hôpital de Garoua avec toute les élites qu’on a, rien ne marche pas, pour se soigner de paludisme à Garoua il faut 5000f. Qui a les 5000f ? Personne. Pour lutter contre la famine il faut modifier voir changer la technique de l’agriculture du nord, on est toujours à la daba et à la houe alors le ministre de l’agriculture est du nord. À Garoua le scandale foncier les autorités administratives viennent vendre les domaines de l’État, et on construit les écoles dans les marécages c’est çà les problèmes du nord. Et pour dire non a ce là nous adhérons au mouvement des Franckisme qui peut être une solution pour l’avenir ».

Pour le bureau régional du nord du mouvement des franckistes ce mouvement prône l’intangibilité des frontières des chefferies traditionnelles hérité de la colonisation, et dit non aux braderies des chefferies.

Avec , Daniel Haman Tchouremcy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…