Afrique Enquête LA UNE People panorama 1 juillet 2020 (0) (213)

Cameroun > Grande Enquête > Affaire Bruno Bidjang: Sexe, Amour, meurtre et traffic d’influence

Partager

Bruno Bidjang, le jeune loup aux dents longues en service à la chaîne de télévision Vision 4 est en détention depuis plusieurs jours à la Police Judiciaire dans le cadre de “l’affaire Ivana”. Pour mieux la comprendre, faisons un tour en arrière.

Le 5 juin 2020, au niveau de la station Texaco Omnisports, le jeune Bryan Fombor, âgé de 27 ans, connu dans les milieux de la Jet Set de Yaoundé est poignardé à mort par des Mototaximen. Au départ, une première version circule: il aurait renversé plus loin un chauffeur de moto sans s’arrêter. Les mototaximen l’auraient pris en chasse et l’on rattrapé. Dans les échanges houleux, il sera poignardé. Cette version sera très vite battue en brèche par la famille du jeune Fombor qui parle d’un assassinat et demande une enquête policière. Le jour de son assassinat, Bryan Fombor est accompagné d’une jeune dame : Ivana Essomba.

Ivana Essomba

Qui est cette Ivana Essomba? Ivana est la fille de l’ancien Président du Tonnerre Kalara Club de Yaoundé, Essomba Eyenga. La mère de Ivana a eu un premier enfant dans un premier lit. Cet enfant s’appelle Carine Eba.Avec Ivana, les deux filles seront élevées par le même père: Essomba Eyenga. Carine Eba est très connue dans les milieux de la nuit à Yaoundé, mais également pour les relations qu’elle entretient avec les pontes du régime parmi lesquels : Jean Pierre Amougou Belinga, le patron de Vision 4.

Ivana ne travaille pas et passe ses journées à arpenter les rue de Yaoundé. C’est alors que sa grande sœur lui propose de travailler à Vision4. Ce qu’elle accepte. Sur place, la jeune fille, belle et séduisante ne laisse pas les employés indifférents. Pas seulement les employés, mais également le Pdg, qui va en faire une amante. C’est d’ailleurs là que des frictions naissent avec sa grande sœur qui l’accuse de vouloir lui faire “ taper dos”. Amougou Belinga, sous la pression de Carine Eba sa régulière mettra un terme à son idylle avec Ivana.Bien qu’ils ne ratent aucune occasion pour se revoir.

C’est donc une “ femme fatale “ qui va vivre en direct l’assassinat du jeune Bryant Fombor. Au départ elle prétend ne rien savoir. Une version qu’elle maintient d’ailleurs jusqu’à ce jour. Cependant, une semaine après l’assassinat, Ivana Essomba est convoqué pour une audition à la Division de la Police Judiciaire du Centre. Après l’audition, elle est placée en garde à vue et ne reverra plus son domicile.

Des jours passent, l’enquête piétine. La famille du jeune Bryant Fombor est parfois chassée par les enquêteurs qui ne veulent pas leur faire savoir à quel niveau se trouve l’enquête. Ils sont néanmoins informés qu’Ivana a un traitement de princesse. Ils craignent alors que l’enquête soit classée sans suite et décident de passer à l’offensive.

Ce que les enquêteurs de la Division de la Police Judiciaire du Centre, à ce moment ne savent pas c’est que, la mère du jeune Bryan est une amie intime depuis plus de 20 ans de la petite sœur de Paul Biya qui considérait d’ailleurs Bryant comme l’un de ses fils. Ce dernier le lui rendait bien en lui offrant des cadeaux à son domicile à Bastos. Plus grave, Bryan Fombor était l’un des “ petits “ de Ghislain Ngewou.

Qui est Ghislain Ngewou ? c’est l’ami intime de Franck Biya, Serges Akounou ( fils de Mendo Ze) et d’Alamine Ousmane Mey  L’affaire se corse et prend une autre tournure.

Le Délégué Général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele et le Procureur Ndi sont sommés de clarifier l’affaire de l’assassinat du jeune Fombor. Car les résultats de la première enquête sont jugés: “ bâclés “. Les instructions viennent de la Présidence de la République. Ils vont s’exécuter.

Le procureur demande dans un premier temps de durcir les conditions de détention d’Ivana dont les amis ont utilisé les relations pour tenter en vain de la libérer. Amougou Belinga, se tient à distance et refuse que son nom soit mêlé à cette affaire.

Martin Mbarga Nguele décide alors d’utiliser les grands moyens. Il confie l’enquête à l’un de ses hommes de mains mais aussi l’un des plus craints de la police, le Commissaire Meva’a qui déteste l’arrogance de Bruno Bidjang. Les deux ne s’aiment pas et Bidjang n’est pas au courant de ces développements.

Bruno Bidjang

D’où sort Bruno Bidjang dans cette affaire. Lorsque Amougou Belinga prend ses distances avec Ivana Essomba, sous la pression de Carine, la jeune dame éplorée tombe entre les bras d’un garçon plus jeune, qui ne cache pas ses ambitions et se prévaut de sa proximité avec un puissant ministre de la Republique. Ce jeune n’est autre que Bruno Bidjang.

Le journaliste de Vision 4 dit qu’il n’était pas au courant de l’idylle entre son patron Amougou Belinga et la belle Essomba avant qu’il ne déclare sa flamme à Ivana. N’empêche il est sous le charme. A peine entamée, la jeune fille va aussitôt mettre un terme à leur amour naissant. Mais Bidjang va s’accrocher et ne manquera aucune occasion pour lui réitérer ses sentiments. Il vit donc très mal la détention d’Ivana son amour et cherche par tous les moyens à communiquer avec elle de son lieu d’incarcération.

Après plusieurs visites en détention, il se décide àfaire quelque chose. Au cours d’une de ces visites, il remet donc à Ivana un téléphone de marque IPhone avec lequel, il pourra échanger avec son petit coeur en détention . N’est-ce pas la plus belle preuve d’amour?

Problème: les instructions fermes ont été données aux enquêteurs pour empêcher Ivana de communiquer avec l’extérieur pour des besoins d’enquête. Les éléments de la Police Judiciaire vont découvrir le téléphone remis par Bruno Bidjang à son amour, et vont le confisquer

Ivana Essomba

Bidjang ne parvient donc plus à échanger avec sa “ petite” pourtant il lui a bien remis un outil pour ce faire. Il est perturbé. Qu’est-ce qui se passe? Il décide d’aller s’enquérir de la situation. Bidjang débarque donc à la police judiciaire avec le véhicule de service de Vision4. Il est informé que les enquêteurs ont récupéré le téléphone portable qu’il a remis à sa dulcinée. Il entre dans une colère noire et menace les policiers de représailles de son patron Amougou Belinga s’ils ne remettent pas le téléphone à Ivana. Les enquêteurs restent fermes et ne se laissent pas influencer.

Quand Bruno Bidjang tourne le dos, la hiérarchie de la police est informée. Très vite, le patron de Vision4, Amougou Belinga apprend que son employé s’est rendu dans un service d’enquête judiciaire pour menacer des enquêteurs qui travaillent sur une affaire criminelle.

S’il avait encore des doutes, Amougou Belinga découvre officiellement qu’il “coupe” la même petite que son employé: Bruno Bidjang. Plus grave, alors que son nom est déjà cité dans l’assassinat du jeune Fombor, il s’est gardé de toute intervention pour faciliter la tâche aux enquêteurs. Déjà embourbé dans l’affaire Ernest Obama, qui s’est retournée contre lui dans l’opinion, il ne veut pas que son entreprise pâtisse d’une nouvelle polémique. Il demande alors aux policiers en colère d’attendre.

Le même jour et drôle de coïncidence, jour de la libération d’Ernest Obama, Bruno Bidjang n’a pas le temps de s’expliquer, lorsqu’il est immédiatement suspendu par Amougou Belinga et la voiture de Vision 4 avec laquelle il est allé menacer les enquêteurs, lui sera également retirée. Quelques heures après, Bruno Bidjang sera interpellé( avec ses chaussures) et placé à son tour en détention pour outrage et voie de fait et jeté en cellule avec sa dulcinée: Ivana Essomba ( pas la même).

Boris Bertolt


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *