Home Santé Afrique Cameroun > Hôpitaux publics: ô scanner !
Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Hôpitaux publics: ô scanner !

Les hôpitaux régionaux du Cameroun sont désormais dotés tous d’un scanner et le dernier en date est celui de l’hôpital régionale de Maroua.

Pour des nombreux sceptiques , l’événement de l’hôpital régionale de Maroua auquel prenait part, le ministre de la santé Malachie Manaouda scelle désormais le doute sur la capacité du gouvernement camerounais a doter nos hôpitaux de plateaux techniques de haut niveaux . Le calvaire des malades dans la plupart des structures hospitalières publiques et qui défrayait très souvent la chronique est donc désormais relégué aux calendres grecque.

 »Le scanner ne fonctionne pas ! » cette phrase reccurente jadis entendue dans nos centre hospitaliers est vouée à disparaitre désormais. Révélait un journaliste il y a quelques temps et qui affirmait que :

 »Des sources médicales concordantes font état de la récurrence de ce problème dans la plupart des structures hospitalières publiques de l’absence d’une politique managériale visant à régler ce problème et du manque de techniciens pour assurer la maintenance. La santé des citoyens camerounais doit-elle être sacrifiée sur l’autel des intérêts purement égoïstes et mercantiles de nos dirigeants et sur l’absence d’une politique structurelle réelle de santé. Le constat est amer, que certains citoyens soient réduits à monnayer leur santé pendant que d’autres vont passer des examens de scanner à l’hexagone. »

fin ce citation.

C’est à l’évidence a la base ce problème qu’est venu résoudre la ministre de la santé publique , Malachie Manaouda dans la région de l’extrême -nord du Cameroun à a Maroua et comme bien avant dans les autres régions du Cameroun. A savoir la fourniture des appareil indispensables aux diagnostics pour des cas de cancer et de traumatisme avec l’installation d’un scanner flambant neuf à l’hôpital régional de Maroua.

« Nous poursuivons, conformément aux très hautes instructions du Chef de l’Etat, le relèvement des plateaux techniques de nos hôpitaux. Ainsi, un scanner neuf vient d’être installé avec succès, à l’Hôpital Régional de Garoua »

selon Malachie Manaouda

Il faut relever que , l’installation de cet appareil neuf dans cet hôpital dans la région de l’extrême -nord vient avec celui installé il y’a quelques mois dans la région du Nord , comme ceux de Yaoundé font partie intégrante de la volonté du gouvernement de doter les hôpitaux publics d’appareils modernes de dernière génération afin d’améliorer les services au profit des populations.

Sur les 30 unités d’imagerie que l’on retrouvait dans les services d’imagerie médicale de l’Hôpital Général (Hgy), de l’Hôpital GynécoObstétrique et Pédiatrique (Hgopy), du Centre Hospitalier Universitaire (Chuy) et de l’Hôpital Central (Hcy), 16 étaient conventionnelles (53,33 %), 3 semi-numériques (10 %) et 11 numériques (36,67 %) selon des sources .

Par ailleurs, les salles étaient munies d’ordinateurs dotés de logiciels d’apprentissage et d’utilisations faciles. Les consoles étaient en réseau local, mais seul le C.h.u disposait d’un serveur d’images et il n’y avait pas de réseau de communication liant les stations de travail le SIR et le SIH. La reprographie s’effectuait sur film dans les formations sanitaires de notre étude ainsi que sur papier à l’Hgopy et au service de médecine nucléaire de l’Hgy.

La plupart des hôpitaux de référence utilisaient comme format de fichier image Dicom et Jpeg. L’archivage quant à lui s’effectuait sans compression informatique des données sur film (dans tous les hôpitaux), sur papier (à Hgopy) et sur Cd (à Hgopy et au Chuy). Les services techniques des hôpitaux ne disposaient pas d’un service de maintenance adéquat.

Aujourd’hui , il est observé une nette amélioration de l’offre technique d’imagerie médicale dans nos hôpitaux, si beaucoup reste encore à faire concernant la numérisation des services d’imagerie médicale de nos formations sanitaires publiques de référence, il faut préciser avec emphase que le gros du travail a faire a été fait depuis l’arrivée de Malachie Manaouda a la tête du ministère de la santé publique du Cameroun. Ces appareils de radiologie qui était en panne dans la.plupary de nos formations sanitaires remplacés par des appareils neufs.

Il y’a quelques jours donc , c’était au tour de l’hôpital régional de Maroua d’en bénéficier. Un scanner et un appareil de radiologie numérique installés. Des équipements flambants neuf réceptionnés le 6 octobre dernier par le ministre de la santé publique Malachie Manaouda. Ce qui vient à coup sûr relever le plateau technique de l’hôpital régional de Maroua dans l’Extrême-Nord.

A la faveur de la dotation d’un scanner et d’un appareil radiologioque numérique dans cette formation sanitaire, une cérémonie présidée par le ministre de la Santé en compagnie du Sous-secrétaire des Nations-unies, du directeur du bureau régional du Pnud et du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…