Home Politique Afrique Cameroun > Inflation: France 24 sort René Sadi de son sommeil
Afrique - Médias - 27 décembre 2021

Cameroun > Inflation: France 24 sort René Sadi de son sommeil

Le ministre de la Communication tremble après un reportage de la chaîne française qui a fait ressortir les symptômes des émeutes de 2008.

Par Rostand Tchami et Zobel A. Mbon

« Dans un reportage diffusé sur la chaine de télévision internationale France 24 le 23 décembre 2021, il est fait état de ce qu’en cette fin d’année 2021, les coûts des denrées de première nécessité auraient atteint des niveaux tellement élevées, que de nombreuses familles camerounaises éprouveraient désormais des difficultés à se nourrir convenablement« . Tel est le premier paragraphe du communiqué de presse rendu public le 24 décembre dernier par le ministre camerounais de la Communication, René Emmanuel Sadi. Il poursuit que « dans la même veine, ce reportage annonce, qu’advenant une persistance de cet état de choses, la situation sociale pourrait déboucher à court terme, sur un soulèvement de grande envergure, menaçant à la fois la stabilité des institutions et la paix sociale au Cameroun« .

À ce titre, « le gouvernement de la République dénonce avec la plus grande fermeté, ces allégations fantaisistes, dénuées de toute véracité, et qui ne traduisent en rien la réalité socio-économique de notre pays à l’heure actuelle« , dénonce t-il dans sa sortie épistolaire. Et d’ajouter qu’il (le reportage diffusé sur les antennes de France 24) « ne peut donc s’agir, à n’en point douter, que d’une tentative d’instrumentalisation de mauvais aloi, orchestrée dans le but de créer une psychose parmi les populations, et tenter de provoquer un soulèvement populaire généralisé« .

Climat de paix

Quoi qu’il en soit, « le gouvernement de la République tient à rassurer les populations camerounaises quant aux mesures prises, afin de créer les conditions permettant à toutes et à tous, de passer des fêtes de fin d’année agréables, dans un climat de paix et de sérénité« , souligne t-il.

Il faut rappeler que cette sortie de René Emmanuel Sadi a été très mal accueillie au sein de l’opinion nationale et même internationale. Beaucoup estiment que le ministre camerounais de la Communication a manqué l’occasion de se taire, tant les faits relayés par la chaîne de télévision France 24, reflètent la réalité des prix des denrées alimentaires dans les marchés. Certains pensent alors que la sortie inopportune, inconséquente et maladroite du ministre de la Communication, serait due à une « crise de l’oisiveté » car n’ayant certainement eu rien à faire à la veille de la célébration de la fête de la nativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

États-Unis > Fusillade: 2 morts, 3 blessés dans un marché de campagne dans le nord du comté de Harris

Avec HCSO Vers 13 heures, les députés ont répondu à une fusillade sur Airline Drive où plu…