Home Société Afrique Cameroun > Infrastructures routières: On parle indemnisation à Yaoundé 5 et 7 …on attends toujours les routes.
Afrique - 11 août 2021

Cameroun > Infrastructures routières: On parle indemnisation à Yaoundé 5 et 7 …on attends toujours les routes.

Un communiqué du ministre Célestine Ketcha Courtes et rendu public ce 9 aout 2021 informe d’une opération d’indemnisation des population impactées par les travaux réalisés dans le cadre du projet de développement des villes inclusives et résiliente (Pdvir)

Il s’agit des populations des communes de Yaoundé dont principalement celles de Yaoundé 5ème et de Yaoundé 7 ème. Ce sont elles visées par le communiqué du ministre de l’urbanisme et de l’habitat qui annonce ainsi l’imminence d’une indemnisation. Et invité les responsables de la ville le Maire de la ville de Yaoundé, en compagnie des autorités préfectorales du département du Mfoundi, effectueront une descente dans les communes de Yaoundé 5ème et 7ème, le mercredi 11 aout 2021, notamment dans les quartiers de Nkolmesseng et d’Oyom-Abang.

Des projets financés conjointement par la Banque mondiale et le gouvernement camerounais. Et dont l’imminence de la fin des travaux semble être annoncée dans le communiqué de Célestine Ketcha Courtes.
Il est question ici selon le communiqué rendu public , d’informer les autorités traditionnelles et les populations concernées, sur le calendrier des paiements de ces compensations liées aux pertes foncières, aux destructions des biens et aux déplacement des activités économiques, pour le début effectif desdits travaux.

Sur le terrain

A la lecture du communiqué du ministre de l’urbanisme et de l’habitat ,on pourrait être tenté de croire que le bout du tunnel est visible pour les populations des arrondissement concernés qui sont Yaoundé 5 et 7 dont le nouveau de délabrement de la route a atteint un niveau incroyable en pleine cité capitale politique .

Du niveau d’avancement de ces projets, les populations de Nkolmesseng souffrent jusqu’ici le martyr et boivent la poussière avec à la fin des maladies qui vont avec . Pourront-ils enfin caresser le rêve de voir le lancement effectif des travaux de construction de ce douloureux tronçon, dont le désenclavement peine.

Pas différent de Yaoundé 5 , Yaoundé de 7 n’a presque plus de route pratiquables à ses deux entrées principales. L’entrée menant au quartier Oyom-abang est le lieu d’un spectacle digne des années 50 pour tout usagers de la route qui s’y embarque. Difficile de circuler , car la route n’a que de nom ce qui lui reste de goudron . Des trous gigantesques et béants font le quotidiens des moto-taximens , taxi-clandestins et taxi en règles qui font le chemins ici passagers embarqués pour une aventure alambiquée.

D’indemnisation on en parlera dans quelques jours certainement ,puisque l’argent semble être disponible à la lecture du communiqué du Ministre Célestine Ketcha Courtes , sauf que là le plus important en ce moment pour les populations des deux arrondissement ciblés par cette indemnisation ,c’est la viabilisation urgente de ces voies qui mènent dans les arrondissement de Yaoundé 5 et aussi pour celle de Yaoundé 7 .

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Complot: Le député salmana Amadou Ali du Fsnc victime?

Par Pierre Laverdure OMBANG Le député du Diamaré centre n’a pas attendu pour que tou…