Home Société Afrique Cameroun > Insécurité: Des conteneurs, mal arrimés, d’un camion s’abattent sur des personnes
Afrique - 20 août 2021

Cameroun > Insécurité: Des conteneurs, mal arrimés, d’un camion s’abattent sur des personnes

Ils attendaient un taxi au niveau de Tradex Awae, une petite bourgade de la ville alors qu’il était 21h dans la nuit d’hier. Un bilan macabre très lourd, plusieurs personnes ecrasées.

 »Les chaines sécurisant les conteneurs d’une semi-remorque ont lâché au lieu-dit Pétou au quartier Awae Escalier à Yaoundé emportant au passage, plusieurs personnes placées en attente d’un taxi.  Pour l’insant, le bilan complet n’est pas encore établi. Des sources surplace parlent d’une dizaine de morts dont une femme et son bébé  ».

rapporte une source

Les chiffres ne sont pas encore officiels , mais selon des témoins sur place , elles sont plusieurs personnes postées à cet endroit et mortes après qu’un camion mal attelé ce soit renversé sur elles. On parle d’une dizaine de morts. Le drame vécu par les population est le résultat d’une effroyable manœuvre qui vient rajouter au nombre déjà presque incalculable de mort sur nos routes ceux de ce dernier accident sur la voie public.

En rappel, Au moins 40 personnes perdaient la vie dans trois accidents de la route survenus les 4 et 5 août dans la région du Centre, a annoncé, jeudi, le ministère des Transports. Le premier accident impliquant un bus de transport en commun et un camion à Nyokon 1 vers Yaoundé, a fait « deux morts et 28 blessés », selon un communiqué du ministère des Transports.

Pour le cas d’awae , selon le commandant du peloton routier motorisé de Yaoundé, André Mvaze, le grumier serait à l’origine de ce drame. « Le camion mal chargé circulait dans le sens Ayos-Yaoundé et le bus venait du côté inverse. Au moment du croisement des deux véhicules, au lieu-dit Mvog-Essinda dans la commune d’arrondissement d’Awae sur l’axe Yaoundé-Bertoua, le grumier a été déporté du côté où circulait le bus et les billes de bois mal agencées ont percuté un côté du bus », expliquait-il, rapporte notre source .

 Cameroun, il ne se passe plus une semaine sans qu’un accident impliquant des engins lourds soit répertorié , dans les grands axes routiers comme à l’intérieure des métropoles comme Yaoundé ou Douala. Un phénomène qui devient inquiétant.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Extreme-Nord: Des tensions intercommunautaires qui n’en finissent pas !

Déjà 19 morts depuis le début des affrontements Dimanche. Un Conflit intercommunautaires, …