Home Politique Afrique Cameroun > Insécurité : La panique envahit les rangs du pouvoir
Afrique - 23 avril 2021

Cameroun > Insécurité : La panique envahit les rangs du pouvoir

Si on s’en tient à la publication d’Eric Mathias Owona Nguini sur Facebook, les troubles sociaux enregistrés au Tchad peuvent avoir des répercussions chez nous.

 Des milices préparées et financées et positionnées dans des pays de l’espace nigéro-tchadique et Oubangui-tchadiques, sont déjà prêtes à usage devant entrer en action par le septentrion sous la bannière du Mlc. Certaines de leurs colonnes devront ouvrir la voie de l’est. La jonction doit êtrefaite entre ces groupes et les voyous armés ambazoniens à travers des liaisons entre les foyers de l’ouest et du septentrion.

indique Eric Mathias Owona Nguini

De l’avis du politologue, certaines chancelleries complices veulent relancer la violence armée dans le Noso.

Le but étant, la justification de nouvelles initiatives de mise sous tutelle du Cameroun par une opération onusienne. Dans le sillage du Mlc, de nouveaux mouvements régionalistes sont manufacturés dans le septentrion avec un positionnement pré-autonomiste financé par des services d’intelligence et les chancelleries de certains pays occidentaux. Il s’agit de jouer sur l’explosion réactionnaire de courants identitaires en vogue dans beaucoup de milieux.

On peut citer la république fédérale des Grass Fields, le réseau bami-power, la fédération ekang, le mouvement ‘’Dix millions de nordistes’’, la région bassa. Les ennemis du Cameroun visent l’affaiblissement des axes politiques inter-régionaux solidifiant le groupe gouvernant avec une attention particulière pour la fragilisation des liaisons nord-sud.

 C’est pourquoi des faux nez politiques du Mlc vont apparaître pour installer le divisionnisme régionaliste dans le septentrion, avec le dessein d’y pulvériser les alliances gouvernantes unificatrices héritées du régime Ahidjo et sophistiquées par le régime Biya.

clame Owona Nguini

L’universitaire affirme que tout cela vise à installer le climat de division que les lobbies impérialistes et compradores, pensent propice à une pénétration politico-militaire rapide du Cameroun. Cette pénétration sera conduite par les milices bien entraînées du Mlc afin de renverser Paul Biya. Un président dont la perduration gouvernante le rend de moins en

moins malléable à l’obséquiosité compradore,  et de plus en plus disponible à un positionnement stratégique post-atlantiste réceptif aux sollicitations du grand jeu chinois des nouvelles routes de la soie voire au repositionnement africain de la Russie, revêtant son manteau de puissance héritière de la vocation planétaire de l’empire soviétique.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cinquantenaire de l’unité nationale en moins de 50 minutes: La nécessité de la réforme du format et du contenu.

Par Éric Boniface Tchouakeu A Yaoundé, la parade civile et militaire présidée par le Chef …