Accueil SociétéAfrique Cameroun > Institut National de la Statistique: Les prix à la consommation ont grimpé de 3,6% entre juillet 2021 et juillet 2022

Cameroun > Institut National de la Statistique: Les prix à la consommation ont grimpé de 3,6% entre juillet 2021 et juillet 2022

2022 Selon l'institut national de la statistique (INS), cette hausse est la conséquence de l'augmentation des prix des produits alimentaires et ceux des biens et services divers due aux crises sécuritaires et sanitaires que traverse le monde actuellement

Par panorama
0 commentaire 318 vues

Par Paul Tcheck

Entre juillet 2021 et juillet 2022, les prix des produits pétroliers et du gaz domestique sont restés stables à cause des subventions de l’État. En revanche, en ce qui concerne, les produits alimentaires, ils ont connu une augmentation de 13,9% en glissement annuel. Dans une récente note publiée par l’Ins, il est indiqué que cette hausse est principalement responsable des tensions inflationnistes dans la ville de Douala. Pour le compte du mois de juillet 2022, les prix des produits alimentaires dans cette ville ont connu une hausse de 1,3%, portant ainsi à 3,6% l’inflation dans la ville  au cours des 12 derniers mois, soit un dépassement du seuil de tolérance de la Cemac (3%).

L’Ins explique que les huiles et les graisses ont connu une augmentation de  11,8%, à cause de la flambée des prix des huiles brutes et des huiles raffinées. On se souvient que c’est à l’issue d’une concertation entre les acteurs de la filière oléagineux et les membres du gouvernement au cours  du mois de juin dernier, que le prix d’un litre d’huile raffinée est passé de 1 200 F, à 1 500 F. Les prix des légumes ont également augmenté de 0,7% en raison de la hausse des prix des tubercules et plantains, y compris les légumes frais en feuilles. Les prix des « lait, fromage et œuf » ne sont pas en reste. Ils ont accéléré de 0,4%, tout comme les poissons et fruits de mer qui ont respectivement grimpé de 0,3% et de 0,1%.

Douala se retrouve ainsi derrière la ville de Yaoundé qui, elle, a connu une progression de 3,9% des prix au cours des 12 derniers mois. Toutefois, ces deux villes sont accompagnées de 7 autres villes du pays qui selon l’Ins, ont dépassé en 2022,  le seuil de l’inflation fixé par la Cemac. Il s’agit de Bamenda, Maroua, Bafoussam, Ebolowa, Buea, Garoua et Ngaoundéré.

«Suivant l’origine, l’inflation est davantage tirée par les prix des produits locaux   avec une hausse de 3,8% que les produits importés dont les prix ont grimpé de 2,8% » précise l’Ins.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 28 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie