Home » Cameroun > Investisseurs: Le Rep-Cod donne des assurances à la diaspora réticente

Cameroun > Investisseurs: Le Rep-Cod donne des assurances à la diaspora réticente

le Cameroun a besoin des efforts de tous ses enfants. Notamment ceux de l'intérieur et de l'extérieur, pour ce développer.

Par panorama papers
0 commentaire 560 vues

Par Rostand TCHAMI

Le Réseau des parlementaires pour la diaspora, la coopération décentralisée et transfrontalière a fait des incursions dans des entreprises ouvertes au Cameroun par des camerounais de la diaspora, pour montrer à ceux qui ont peur de revenir investir au Cameroun, que c’est possible, et qu’ils bénéficieront de l’accompagnement du parlement camerounais dans la réalisation de leurs projets.

Pour se développer, le Cameroun a besoin des efforts de tous ses enfants. Notamment ceux de l’intérieur et de l’extérieur. Mais dans un contexte où les camerounais de la diaspora ont en majorité, un mauvais rapport sur le climat des affaires au Cameroun, les parlementaires ont décidé de faire changer les choses. C’est ainsi que la délégation du Réseau des parlementaires pour la diaspora, la coopération décentralisée et transfrontalière (Rep-Cod) a effectué un périple dans la région du Centre, particulièrement dans les départements du Mfoundi et de Mfou le 1er septembre dernier. Lequel périple a permis à la délégation que conduisait le président dudit réseau, l’honorable Louis Henri Ngantcha, de visiter deux entreprises situées dans les villes de Yaoundé et de Soa. Lesquelles entreprises sont tenues par des camerounais de la diaspora.

La première étape de ce périple a conduit l’honorable Louis Henri Ngantcha et ses collègues parlementaires dans une menuiserie moderne (Woodpivot) à Soa, ouverte par un couple “diasporien” résidant en Allemagne. Ici, l’occasion a été donnée au couple de présenter leurs différents chefs d’œuvre et d’énoncer leurs différentes difficultés. S’agissant particulièrement des difficultés, Anne Ndjock Epse Dawah, les a passés au scanner. ” Nous avons des difficultés avec les coupures d’énergie électrique. Notre souhait serait d’avoir un transformateur afin qu’on soit complètement indépendant et exécuter les commandes à temps. Nous avons aussi des stagiaires qui n’ont pas souvent des connaissances nécessaires pour l’usage de certaines machines. Nous avons aussi des difficultés avec l’approvisionnement en bois “, a-t-elle révélé. Pour ce faire, a-t-elle souhaité, ” nous demandons au gouvernement de nous créer des facilités au niveau de la douane et dans l’obtention de certains documents dont nous avons besoin pour faire fonctionner et développer notre structure “. Après la visite de cette menuiserie moderne, la délégation du Rep-Cod a fait une incursion dans une autre entreprise à Yaoundé, dirigée par Samuel Tchidjo, jeune entrepreneur camerounais, venu investir au pays, après être passé par l’Allemagne et la France. ” Je suis entrepreneur holding, une firme créée depuis presque 4 ans ; on opère dans plusieurs secteurs, d’abord le conseil aux entreprises, le juridique, la fiscalité, la comptabilité, mais également le développement des logiciels et la finance, où on essaie de ramener la finance au contact des entreprises locales afin qu’elle comprenne aussi l’outil qu’on appelle la bourse, l’utiliser pour se faire de l’argent comme ça se fait déjà en Europe “.

Développement des marchés

Comme sa compatriote, il a souhaité un accompagnement du gouvernement pour un développement plus large de leur marché. Face à ces citoyens camerounais venus de l’étranger, le président du Rep-Cod a, à chaque fois, précisé les raisons pour lesquelles les parlementaires sont venus visiter ces entreprises non sans préciser les différents objectifs. “Le président de l’Assemblée nationale et le président du Sénat nous ont missionné pour descendre sur le terrain, rencontrer les camerounais de la diaspora qui ont osé revenir investir au Cameroun “, a souligné l’honorable Louis Henri Ngantcha. Et d’ajouter ” nous sommes donc venus connaître votre parcours, vos difficultés, afin que dans nos rapports, on sollicite l’apport des présidents des deux chambres pour qu’ils touchent le gouvernement pour qu’on vous aide. Parce que si vous réussissez, d’autres viendront ; si vous échouez d’autres ne viendront plus. C’est à vous de crédibiliser le Cameroun “. Sur ces différentes promesses, ces camerounais de la diaspora se sont dit très satisfait de la visite de ces parlementaires et surtout flattés par leurs mots d’encouragement.

Laisser un Commentaire

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 19 09 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen