Home Société Afrique Cameroun > Jeux de la solidarité islamique 2025 : Le Cameroun 1er pays africain à bénéficier de l’organisation
Afrique - 19 avril 2021

Cameroun > Jeux de la solidarité islamique 2025 : Le Cameroun 1er pays africain à bénéficier de l’organisation

Le dossier de candidature soumis par le pays des Lions Indomptables a été accepté par le conseil exécutif  de l’Issf.

C’est officiel. Le Cameroun va accueillir les sixièmes Jeux de la solidarité islamique en 2025. Son dossier de candidature pour abriter la compétition organisée par la Fédération sportive de la solidarité islamique (Issf), a été accepté par son conseil exécutif.

 Il a été décidé de reporter les Jeux de Konya (en Turquie, Ndlr) 2021 à l’année 2022 et d’accepter le dossier de candidature du Cameroun pour accueillir les 6e Jeux de la Solidarité islamique.

renseigne le communiqué de l’Issf

La nouvelle a réjoui les autorités sportives camerounaises. On en veut pour preuve, le communiqué radio-presse du ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep). Dans le document publié jeudi, 16 avril 2021, Narcisse Mouelle Kombi, fait savoir que

 L’organisation de cette compétition en terre camerounaise sera une occasion idoine de magnifier la collaboration religieuse harmonieuse, la diversité culturelle et linguistique ainsi que la maturité du peuple camerounais en général et des sportifs en particulier lors de cet évènement qu’abritera pour la toute première fois un pays africain.

Le Cameroun sera donc le premier pays du continent à abriter cette compétition, déjà organisée en Asie et bientôt en Europe. On se rappelle que les premiers Jeux de la solidarité islamique se déroulent à la Mecque, en Arabie Saoudite du 8 au 20 avril 2005, avec 6000 compétiteurs représentant 55 nations. La compétition est de retour huit ans plus tard après l’annulation des deuxièmes Jeux prévus à Téhéran en 2005. Les troisièmes Jeux de la solidarité islamique se tiennent en Indonésie du 22 septembre au 1er octobre 2013. L’édition est moins courue. La preuve, seuls 1769 compétiteurs venus de 44 pays prennent part à la compétition. S’en est suivi le rendez-vous de Bakou, en Azerbaïdjan quatre ans plus tard.

Joel Onana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cinquantenaire de l’unité nationale en moins de 50 minutes: La nécessité de la réforme du format et du contenu.

Par Éric Boniface Tchouakeu A Yaoundé, la parade civile et militaire présidée par le Chef …