Home Société Afrique Cameroun > Justice : Affaire carrière de Pouzzolane de Njombe-penja le droit est dit !
Afrique - 14 avril 2021

Cameroun > Justice : Affaire carrière de Pouzzolane de Njombe-penja le droit est dit !

C’est terminé pour les exploitants  illégaux des carrières de Njombe-Penja ,la justice camerounaise reconnais le combat de Paul Eric Kingue.

Le collège des avocats avec en tête de proue Me René Manfo demande au juge d’expulser les exploitants illégaux des carrières de pouzzolane sous astreinte de 20. 000.000 par jour de retard à payer à la commune de Njombe-Penja.

Une  descente du tribunal sur les lieux le mardi 13 Avril 2021 aura permis d’identifier ceux qui sur le terrain  causaient de nombreux dommages   sur les carrières  et qui sont en effet  devenu par le droit dit  des exploitants illégaux des carrières de pouzzolane de Njombe-Penja. 

Pour Me Manfouo  l’objectif ici est de poursuivre les oeuvres de Paul Éric KINGUE et de permettre à la population de Njombe-Penja de bénéficier des  richesses de son sol .

Une brouille qui aura longtemps durée autour de l’exploitation de cette carrière qui s’étend sur 8 hectares de terre dans la localité de Njombé-penja près de Douala . 

Car en effet , c’est un combat qui aura longtemps durée entre  la  société d’extraction et de transformation de pouzzolane (Setp)et  l’exécutif communal de Njombé-Penja,

On se souvient qu’après une plusieurs lettres et une sommation datée du 18 mai 2020,  le maire de la localité, le défunt Paul Eric Kingué, avait suspendu pour une période de 15 jours l’entreprise Setp pour « activités illégales d’exploitation » de la carrière querellée. Par ailleurs, le maire exigeait 

un paiement mensuel compris entre 3 et 5 millions de Fcfa dans le cadre d’une gestion partagée entre l’exploitant de la carrière et la commune de Penja.

Un combat qui aura fortement marqué la carrière politique de Paul Eric Kingue ,qui malheureusement pas ne jouira de la décision rendu en la faveur de la commune de njombe- penja et qui lui rétrocède aujourd’hui ses droits .

Iliassou Kpoumie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…