Afrique Société panorama 30 octobre 2020 (0) (147)

Cameroun > Justice : La peine de Mamadou Mota réduite

Partager

Une décision prononcée le 29 octobre 2020 par le Tribunal de Première Instance (Tpi) d’Ekounou ramène à 18 mois, la durée du séjour carcéral du Premier Vice-président du Mrc.

Condamné à 24 mois de prison le 09 septembre 2019, Mamadou Mota voit sa peine ramenée à 18 mois en appel. Comme le camarade de Maurice Kamto a déjà passé 16 mois en taule, il devrait en principe retrouver la liberté en décembre prochain. Le tribunal reproche au numéro deux du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), son implication dans la mutinerie du 22 juillet 2019 à la Prison Centrale de Yaoundé, où il est embastillé.

Nombre de détenus de la crise anglophone avaient manifesté leur colère à l’intérieur de la prison la plus célèbre du Cameroun. Ceux-ci réclamaient un procès équitable et exigeaient l’amélioration de leurs conditions de détention. Sur une vidéo, Mamadou Mota était apparu au milieu des manifestants revendiquant une meilleure prise en charge de  la population carcérale.

Dans la nuit du 22 au 23 juillet 2019, plusieurs services de la Prison Centrale de Yaoundé avaient été incendiés et d’autres mis à sac. Mamadou Mota est originaire de Tokombéré. Il est un ancien élève du CES de Tokombéré et du lycée classique de Mokolo. Mota a usé sa culotte sur les bancs de l’Université de Maroua et en est sorti avec un master 2 en géographie. C’est à l’Université de Dschang que Mamadou Mota a décroché son diplôme d’ingénieur agronome.

Antoine Bivana


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *