Accueil Infos Continu Cameroun > Justice – Propagation de fausses nouvelles: Un responsable de média condamné à six mois d’emprisonnement ferme

Cameroun > Justice – Propagation de fausses nouvelles: Un responsable de média condamné à six mois d’emprisonnement ferme

Le directeur général du groupe de médias Vision4, Satellite Fm et l'Anecdote, Bruno Bidjang, vient d'écoper d'une peine d'emprisonnement ferme de six mois.

Par panorama papers
0 commentaire 9,1K vues

Par Serge Aimé BIKOI

La sentence vient d’être lue par le président du tribunal militaire de Yaoundé alors qu’il était 11h et 33mn. Bruno Bidjang a été reconnu coupable d’avoir propagé les fausses nouvelles relativement à une vidéo qu’il avait faite sur la dénonciation de la hausse des prix des carburants au Cameroun. Ayant plaidé coupable il y a quelques mois, le journaliste a été condamné à six mois d’emprisonnement ferme. Selon les autorités, ses actions étaient susceptibles de nuire à la sûreté de l’Etat. Cette affaire, l’on s’en souvient, avait pris une tournure encore plus complexe lorsque le tribunal a révélé que B. Bidjang avait déjà été condamné par défaut devant le tribunal de première instance de Sangmelima pour “défaut de permis de conduire”.

Le directeur général du groupe de médias Vision4, Satellite Fm et l’Anecdote devra, en outre, payer ses condamnations pécuniaires qui s’élèvent à 54.000 Fcfa. Ayant été mis sous mandat de détention provisoire le 23 février 2024 dans les geôles de la prison principale de Yaoundé, B. Bidjang va, en principe, recouvrer sa liberté le 23 août 2024. Le journaliste a 10 jours pour interjeter appel.

En rappel, le procès de Bruno Bidjang a débuté en mars 2024 lorsqu’il a réitéré ses aveux lors du premier jour d’ouverture des débats. Toutefois, le parquet a tardé à présenter ses réquisitions retardant ainsi la conclusion de l’affaire. Ce n’est que le 13 juin 2024 lors d’une audience correctionnelle présidée par le colonel Jacques Misse Njone que le parquet a finalement requis 18 mois de prison ferme contre le journaliste. Mais au finish, il écope de six mois de prison ferme. Après cette première affaire liée à la propagation de fausses nouvelles, qui soulève, sans conteste, des questions sur la liberté de la presse au Cameroun, ainsi que sur le sens conféré à la terminologie “fausses “, il reste une seconde affaire plus corsée, celle relative à l’affaire Martinez Zogo, dont la prochaine audience a lieu le 29 juillet 2024 au Tribunal militaire de Yaoundé. L’on n’est même pas encore entré dans le fond du dossier concernant ce contentieux. Cette seconde affaire ne risque-t-elle pas de maintenir le journaliste en prison? B. Bidjang va-t-il comparaître libre après le 23 août 2024, jour où il devra recouvrer sa liberté ? Ce questionnement reste en veilleuse.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x
Verified by MonsterInsights